mercredi 2 mai 2012

La nostalgie de l'ange - Alice Sebold






La nostalgie de l'ange
Alice Sebold
Édition J'ai lu, 2009
Traduit par Edith Soonckindt
347 pages
 
Genre(s) : Drame
.
.
.
.



 
.

Résumé :
 
Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie.
Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. " Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien...
C'est un voisin qui m'a tuée. " Susie est au Ciel, et pourtant son aventure ne fait que commencer...
.
 .
 Mon avis :
 
Si mes souvenirs sont bons, j'ai acheté ce roman quelques jours à peine après avoir vu le film (signé Peter Jackson) au cinéma, globalement l'adaptation m'avait plu mais j'avais trouvé le tout un peu "décousu" et quelques scènes m'avaient déplu à cause de leur côté niais (celles concernant Susie et Ray, son amoureux, surtout !)
C'était il y a maintenant deux ans, et finalement je ne me suis plongée dans le texte ces jours ci seulement -encore un bouquin qui aura bien poireauté dans ma pile à lire !- l'envie s'étant enfin manifestée !
 
Finalement, je ressors de cette lecture assez mitigée, les cent premières pages m'ont beaucoup plu -excepté la scène du meurtre de Susie bien sur, qui m'a donné la nausée-, mais la suite a perdu peu à peu mon attention, à partir de la moitié du roman j'ai eu tendance à trouver l'intrigue répétitive et à m'ennuyer...
Ce que je trouve étrange c'est d'avoir été emballée par la partie que je connaissais déjà grâce au film et de ne pas l'avoir été par les passages "inédits", non évoqués dans l'adaptation !
Après réflexion, je pense que c'est en partie dû à la narration du récit que j'ai trouvé fouillis et qui m'a fait décrocher, les flash-back sont amenés sans transition et j'ai été perdue à cause de cela plusieurs fois; mais surtout j'ai trouvé la chronologie mal construite, les cent premières pages se déroulent sur une année, celle suivant le meurtre de Susie, mais par la suite le temps défile de plus en plus vite, les ellipses narratives sont courantes, des mois, des années même passent sous silence et cela m'a déplu, je ne suis pas contre quelques sauts dans le temps mais de là à "traiter" une décennie en deux cent pages à peine, faut pas exagérer !
A par cela, comme je le disais, l'histoire en elle même m'a laissé un avis mitigé, j'ai aimé qu'elle soit narrée par une personne disparue depuis le paradis, mais sinon j'ai trouvé l'ensemble assez froid, je n'ai pas ressenti grand chose pendant ma lecture, le livre se lit vite mais il s'oublie tout aussi rapidement !

Parmi les personnages, je retiens surtout Lindsey et Buckley, les frère et sœur de Susie que j'ai trouvé très touchants dans leur façon de gérer la mort de leur grand sœur, et que je trouve en fin de compte bien plus courageux que leurs parents, Jack et Abigail, surtout elle à vrai dire car malgré sa douleur, Jack tente tout de même de faire des efforts pour ses enfants, d'être présent, de faire en sorte que la vie continue; ce qui n'est pas le cas d'Abigail que j'ai trouvé complètement lâche et égoïste, je l'ai détestée il faut bien le dire, elle déraille complètement, elle fait connerie sur connerie, elle abandonne mari et enfants, bref je n'ai pas compris ses réactions, je n'ai apprecié ce personnage à aucun moment et j'ai jubilé quand Buckley l'envoie balader, j'aurais réagis de la même façon si ma mère se pointait comme une fleur après plusieurs années d'absence !
Nous faisons également la connaissance de la grand-mère de Susie qui est un personnage bien sympathique, qui amène un peu de fraicheur au récit; et de Ruth et Ray, les deux camarades de classe de Susie qui m'ont tout d'abord laissée de marbre dans les cent premières pages et qui m'ont ensuite franchement ennuyée...
Évidemment je n'ai pas encore parlé de Susie, mais bon finalement il n'y a pas grand chose à dire sur elle, le récit à beau être raconté de son point de vue, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle, je suis restée distante et ce n'est pas une héroïne qui me marquera !

Je suis assez déçue de ce livre donc, après tous les bons échos entendu dessus j'en attendais peut être un peu trop, il y a de bonnes choses mais je retiens surtout les mauvaises...
Une relecture dans quelques années me fera peut être changer d'opinion !
 
.
Ma note :

Lu pour le challenge : 

2 commentaires:

  1. Et bien je crois qu'on a à peu près la même opinion sur ce livre... J'ai eu quasiment les mêmes réactions que toi face aux personnages ainsi que pour la narration et le manque d'action...

    Je publie ma chronique vendredi normalement !

    RépondreSupprimer