samedi 9 juin 2012

Une aventure de Vicki Nelson, tome 1 : Le prix du sang - Tanya Huff






Les aventures de Vicki Nelson; Tome 1 : Le prix du sang
Tania Huff
Édition J'ai lu, 2010
Traduit par Patricia Ranvoisé

316 pages
 
Genre(s) : Bit-lit

.
 .
  .
.  .
 . 
 .
.
 Série : Les aventures de Vicki Nelson

1. Le prix du sang
2. Piste sanglante
3. Frontière sanglante
4. Pacte sanglant
5. Dette de sang
6. Nouvelles sanglantes


Résumé :
.
Soudain, un cri horrible retentit dans une station de métro déserte. Vicki Nelson se précipite. Trop tard. La victime est morte, la gorge déchiquetée. Vicki entrevoit une silhouette fantasmagorique qui disparaît dans le tunnel. D'autres victimes exsangues sont découvertes, et on chuchote qu'il y aurait un vampire à Toronto ! Ex-flic devenue détective privée depuis qu'elle est atteinte d'une maladie dégénérative qui la prive peu à peu de l'usage de la vue, Vicki décide de mener une enquête parallèle à celle de la police. Les vampires n'existent pas, il doit y avoir une explication rationnelle. Mais, lorsque Vicki se verra proposer l'aide de Henry Fitzroy, séduisant écrivain âgé de quatre cent cinquante ans, toutes ses belles certitudes vacilleront...
.
 .
Mon avis :
.
J'avais acheté ce titre en 2011 pour le lire dans le cadre du baby challenge Livraddict bit-lit, finalement je ne l'ai pas lu à temps et il a attendu encore quelques mois dans ma pile à lire.
Ces jours ci, bizarrement, j'ai ressenti une envie d'histoire de vampires, j'avais le choix entre le tome 1 de Queen Betsy, le tome 2 de Mercy Thompson et le tome 1 de Vicki Nelson, c'est finalement cette dernière que j'ai choisie, me donnant l'occasion de la sortir une fois pour toutes de ma PAL et découvrir une nouvelle saga !

Autant le dire d'emblée, je m'attendais à ce que ce premier tome soit une catastrophe, il faut dire que la bit-lit n'est pas franchement le genre qui me correspond le mieux (j'ai apprecié Mercy Thompson, mais je trouve de nombreux défauts à la Communauté du sud, et je n'aime pas du tout Anita Blake) mes premières découvertes avec ce genre là ont donc été mitigées !
Finalement, je me suis surprise à beaucoup apprecié ce premier volume de Vicki Nelson, jusqu'à avoir vraiment hâte de lire le second tome !
 
J'ai tout d'abord apprecié le personnage de Vicki, je m'attendais à une énième héroïne cruche qui tape sur les nerfs (comme Sookie) ou à une prétentieuse vulgaire qui tape également sur le système (comme Anita Blake) et m'attendait donc à finir ma lecture avec un ulcère ! Mais Vicki n'est ni l'une ni l'autre, c'est agréable de suivre les aventures d'une héroïne qui a de la jugeote, de la répartie, du caractère mais qui n'est pas grande gueule, et surtout elle n'est qu'humaine, elle n'a pas de pouvoirs paranormaux, elle ne peut pas se transformer en bestiole ou autre chose, cela change des autres sagas et ce n'est pas déplaisant ! Autre "originalité"; Vicki perd peu à peu la vue, allant même jusqu'à être pratiquement aveugle la nuit, et n'est donc pas une héroïne qui réussi tout du premier coup et sans l'aide de personne (et punaise cela fait du bien, ras le bol des wonderwomen !), mais ce n'est pas pour autant une demoiselle en détresse, il y a un juste milieu et c'est tant mieux !
Dans ce premier tome, nous rencontrons également deux hommes, Mike Celluci, ex partenaire, ex petit ami et amant occasionnel de Vicki; et Henry Fitzroy, le vampire âgé de quatre siècle, fils illégitime d'Henry VIII d’Angleterre (!) et auteur de romans à l'eau de rose style Harlequin (!). Si j'ai mis un peu de temps à apprecié Mike que je trouvais au départ trop bourru, et trop souvent en train de dire à Vicki ce qu'elle doit faire, j'ai tout de suite été séduite par Henry qui m'a donné le sentiment d'être resté très humain, si on excepte le fait qu'il boit du sang à l'apéro évidemment, il est différent des autres vampires que j'ai pu croiser, ces gros prétentieux obsédés par l'hémoglobine et le sexe qui ont souvent tendance à me sortir par les yeux ! Mais comme tout bon vampire qui se respecte, Henry a également une certaine prestance, pas mal de mystère qui l'entoure et peut devenir effrayant en moins de deux, j'ai hâte de voir comment l'auteure va le faire évoluer dans les tomes suivants !

Autre point m'ayant plu : la façon dont est menée l'intrigue, nous savons très vite qui est responsable de la vague de meurtres, pas franchement de suspense de ce côté là mais je dois dire que cela me plait d'être dans la confidence et de voir comment l'enquête se déroule, si les héros tiennent le bon coupable ou si, au contraire, ils font fausse route...
J'aime aussi la narration, nous avons à la fois un oeil du côté de Vicki mais aussi du côté du tueur, ce qui nous permet de savoir comment et pourquoi il en arrive à ces extrémités.

En ce qui concerne la plume de l'auteure (ou plutôt de la traductrice), c'est fluide, rythmé, et très rapide à lire (bouquin terminé en deux jours pour ma part) mais surtout je suis contente que les scènes de sexe soient absentes (pas que cela me dérange mais j'en cherche quand même l'utilité quand il y en a !) et que les relations "amoureuses" entre les personnages n'empiètent pas sur l'enquête policière et que cette dernière soit vraiment au premier plan.

Je relis ma chronique et je me dis que je n'ai même pas évoqué les quelques points négatifs que j'ai pu relever mais il faut dire que je les trouve assez minimes en fin de compte, excepté Mike qui me gonflait au départ comme je le disais, ou Vicki qui accepte un peu trop facilement et rapidement l'existence des vampires et des démons, je ne vois pas quels reproches je pourrais faire, c'est dire si ce premier tome m'a plu et me donne envie de poursuivre la saga !
 .
.
Ma note :

Livre lu pour le
http://nsm06.casimages.com/img/2011/11/29//1111290447301291289112699.jpg

1 commentaire:

  1. J'ai lu cette saga il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé. C'est vrai que Vicki est assez différente des autres héroïnes bit-lit et j'ai surtout un faible pour Henry ! :)

    RépondreSupprimer