vendredi 13 juillet 2012

Ombres chinoises - Lisa See





Ombres chinoises
Lisa See
Édition Flammarion, 2011
Traduit par Pierre Ménard
453 pages
 
Genre(s) : Contemporain

.
 .
  . 

  .
  .  
  .
  Merci à
et aux éditions 

 Série :

1. Filles de Shanghai
2. Ombres chinoises
  .
  .
Résumé :
  .
Vingt ans après leurs aventures dans Filles de Shanghai, May et Perle tentent de sauver la fille de cette dernière, Joy, qui tentant de retrouver son père, s'est jetée à corps perdu dans le projet de la nouvelle République de Chine, inconsciente des dangers du nouveau régime.
.
 .
Mon avis :
  .
Cela faisait quelques années que j'avais envie de découvrir Lisa See et plus particulièrement son livre "Fleur de neige", mais finalement mes premiers pas avec l'auteure se sont faits grâce à la masse critique de Babelio où "Ombres chinoises" était proposé et pour lequel j'ai été sélectionnée.
Malheureusement ma première rencontre avec Lisa See ne se sera pas passé aussi bien que je l'espérais car je ressors de ma lecture vraiment mitigée, certaines choses m'ont plu mais d'autres pas du tout, cela ne va pas jusqu'à me couper totalement l'envie de découvrir d'autres titres de l'auteur mais ils devront tout de même patienter encore un peu avant que je ne me lance !

La première chose qui m'a déçue dans ce livre est en ce qui concerne les personnages, tous ou presque m'ont agacée, l'héroïne Joy en tête que j'ai même détesté à certains moments, en particulier lorsqu'elle fait preuve d'énormément d'ingratitude envers Perle, sa mère, elle la traite comme une moins que rien, elle la méprise, cela m'a fait de la peine pour Perle et j'avais envie de secouer Joy pour lui remettre les idées en place et qu'elle réalise tout ce que Perle avait fait pour la retrouver, et ce n'est pas la seule fois où Joy méritait des claques, cette gamine est une vraie bécasse, elle se fout complètement des conséquences de ses actes, elle veut aller en Chine ? Et bien, aucun soucis, elle ne réfléchis pas, elle y va, sans rien prévoir et sans prévenir personne ! Même chose pour un autre de ses choix importants dont je ne peux pas parler car ce serait un spoiler... C'est une gamine irresponsable et irréfléchie, elle veut quelque chose donc elle fonce et plus tard elle se plaint car elle regrette ses choix et qu'elle en bave désormais, mais j'ai envie de dire que c'est bien fait pour sa pomme, fallait y penser avant !
Pas convaincue non plus par le personnage du père de Joy, surnommé Z.G, que j'ai surtout trouvé froid et fade, il m'a semblé désagréable dès qu'il apparait dans le récit, et pour ne pas arranger les choses je n’apprécie pas franchement l'influence qu'il a sur Joy, au début je ne la prenait que pour une petite idiote pas foncièrement méchante mais une fois qu'elle rencontre son père elle devient hautaine avec sa mère (cf la scène dont je parle un peu plus haut notamment) et on se rend compte qu'elle est bien influençable; on ne peut pas dire que la personnalité de ces deux là ait attiré ma sympathie !
Même chose pour la tante May, pourtant peu présente, elle dégage beaucoup de narcissisme -chose confirmée par Perle- et c'est encore un trait de caractère que j'ai du mal à supporter.
Puis pour finir, ce morveux de Tao, qui va vite se rapprocher de Joy et qui m'a soit laissée totalement indifférente, soit donner l'envie de le noyer dans une rizière, cela ne m'étonne pas que Joy et Tao s’apprécient d'ailleurs car ils sont aussi tête à claques l'un que l'autre !

Heureusement au milieu de tous ces personnages pas vraiment séduisants, se trouve cette chère Perle, qui outre son courage, a également un caractère "reposant", elle a juste ce qu'il faut de caractère sans être grande gueule, et surtout elle pense avant de parler et d'agir, des deux héroïnes que nous suivons (elle et Joy donc) c'est sans aucun doute Perle que j'ai préféré, tant au niveau de sa personnalité que de son parcours. 

Bilan mitigée pour les personnages mais aussi pour l'histoire, tout d'abord je n'avais pas toutes les cartes en main car "Ombres chinoises" est la suite de "Filles de Shanghai" et je n'étais pas au courant, certaines choses -les plus importantes- sont heureusement rappelées au début du livre ce qui m'a permis de ne pas être trop larguée mais il me manque beaucoup de choses à savoir sur Perle et May et j'espère réparer cela très vite.
Si on oublie ce petit soucis, comme je le disais je ne suis que moyennement emballée par l'intrigue, j'ai bien aimé la suivre durant les 100 / 150 premières pages, quand Joy décide de s'enfuir, qu'elle découvre la Chine, qu'elle rencontre son père, et parallèlement à cela quand Perle comprend que sa fille a filé et qu'elle décide de partir à sa recherche... Mais ensuite, j'ai eu tendance à m'ennuyer, l'histoire me donnait l'impression de stagner, surtout du côté de Joy, sa nouvelle vie devenait un peu répétitive, monotone, il ne se passait plus grand chose d'intéressant et c'est un peu la même chose avec Perle. Finalement il m'a fallu attendre les vingt ou trente dernières pages pour retrouver de l'intérêt à l'histoire, et avoir envie de connaître le dénouement.
En fin de compte, même si l'histoire se suit bien par moment, l'intérêt réside surtout dans la description de la Chine des années 50 qui n'est pas franchement flatteuse, certaines choses sont déjà bien connues, mais j'en ignorais d'autres, que ce soit sur la façon dont est gouverné le pays, les coutumes, les traditions, la manière de vivre des habitants, le livre a été assez instructif sur ce point là et c'est ce que je retiens le plus !

Niveau plume de l'auteure (ou plutôt du traducteur) c'est un peu le même sentiment que sur le récit et les personnages, je n'ai pas été charmée mais je n'ai pas détesté non plus, c'est joliment écrit je trouve, par contre je ne sais pas si cela vient de l'histoire ou du style mais j'ai eu du mal à finir ma lecture, je traînais, les pages ne défilaient pas vite, cela a peut être joué sur mon avis général d'ailleurs car j'ai vite tendance à en avoir marre quand je ne vois pas le bout d'un livre !

Pour finir, malgré mon avis peu enthousiaste je remercie tout de même Babelio et les éditions Flammarion pour cette découverte !


Ma note :

2 commentaires:

  1. cette série me tente bien malgré ton avis mitigé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui lance toi, t'arrivera peut être à mieux apprécier que moi ;)

      Supprimer