jeudi 6 septembre 2012

De l'autre côté du lit - Alix Girod de l'Ain

 
 
 
De l'autre côté du lit
Alix Girod de l'Ain
Édition J'ai lu, 2010
253 pages
 
Genre(s) : Chick-lit

.
 
 .
  .
.  .
 
Résumé :
.
"Je crois que je voudrais... être un homme. Un homme qui part le matin à 8 heures, revient le soir à 8 heures et entre-temps, tchlaaak, black-out ! Un homme à l'ancienne, d'une seule pièce, qui rit en secouant les épaules et se plaint qu'il n'y a plus de bière au frigo. " Monsieur part le matin diriger sa grosse entreprise de matériel de chantier, madame travaille à mi-temps et s'occupe des enfants. Pourquoi comme ci et pas comme ça ? Ariane et Hugo, lassés du traintrain quotidien, ont relevé le défi : ils ont échangé leurs vies pour un an. La compréhension entre les sexes pourra-t-elle naître de la confusion des genres ? Grâce à cette épopée tonique et drôle, découvrez les aventures de ces grands explorateurs des temps modernes qui, pour découvrir des contrées vierges, n'ont besoin que de... passer de l'autre côté du lit !
.
 .
Mon avis :
.
J'ignore si c'est par curiosité un peu malsaine sur les bords ou par masochisme que j'ai voulu lire ce roman après avoir découvert le film il y a quelques années -et l'avoir trouvé médiocre- mais j'aurais vraiment mieux fait de m'abstenir !
Et pourtant, je ne le dirais jamais assez mais j'adore la chick-lit, j'en lis souvent et c'est très rare quand un titre de ce genre me déplaît, mais "De l'autre côté du lit" en fait parti, je me demande même si le film n'est pas meilleur que le livre, c'est un exploit quand on voit le niveau !

L'idée de base était intéressante et aurait pu donner lieu à des scènes amusantes mais je n'ai ri à aucun moment, je n'ai même pas eu un sourire, l'ensemble est vraiment bourré de stéréotypes, certaines scènes sont consternantes -je pense notamment à la tirade entre Ariane et son entrepreneur qui argumentent à coups de dictons et d'expressions connues, ce qui devient vite chiant et lourd- et l'évolution des personnages est ridicule -grosso modo, Ariane devient un bourreau de travail égoïste, et Hugo devient une folle tordue !- question finesse, on repassera !
Le style de l'auteure n'arrange rien, j'ai peiné à finir ma lecture vu que j'ai trouvé l'ensemble sans rythme, sans fraîcheur, sans intérêt en fait. De la mauvaise chick-lit que j'aurais dû fuir et que je ne tarderai pas à oublier !


Ma note :
 

2 commentaires:

  1. AH oui j'ai vu le film aussi mais je ne savais pas qu'il y avait un livre. Tu as été motivée dis donc, mais bon des fois le livre est tellement mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "des fois le livre est tellement mieux" ---> C'est justement en me disant ça que j'ai pris le livre, des fois c'est vrai, et d'autres fois comme là on se fait juste couillonner =D

      Supprimer