lundi 24 septembre 2012

Le monde de Narnia, tome 6 : Le fauteuil d'argent - C.S. Lewis





Le monde de Narnia; Tome 6 : Le fauteuil d'argent
C.S. Lewis
Édition Gallimard, 2005
Traduit par Philippe Morgaut
134 pages
 
Genre(s) : Jeunesse, Fantasy

.
 .
  .
.  .
 .  . 
  . 

 
Série : Le monde de Narnia

1. Le neveu du magicien
2. Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique
3. Le cheval et son écuyer ---> #
4. Le prince Caspian ---> #
5. L'odyssée du passeur d'aurore ---> #
6. Le fauteuil d'argent
7. La dernière bataille ---> #
.
 .
Résumé :
.
Pour Jill et Eustache, la vie est dure à l'école expérimentale! Un jour, voulant échapper à des élèves qui les brutalisent, les enfants ouvrent la petite porte du jardin. Au lieu de la lande morne et grise, ils découvrent une contrée radieuse, le pays d'Aslan, le grand lion. Celui-ci leur confie une mission: retrouver Rilian, prince héritier de Narnia, enlevé des années plus tôt par un horrible serpent...
.
 .
Mon avis :
.
Mais quel crétin cet Eustache ! Et quelle nouille cette Jill !
C.S. Lewis n'est décidément pas doué pour écrire des histoires captivantes mais quand il s'agit de créer une bande de débiles qui serviront de "héros" là il se surpasse ! Je suis bien contente qu'il ne me reste qu'un seul tome (whouhou !) pour finir cette saga, car je suis de plus en plus lassée de l'histoire, du style, des idées de Lewis, et je ne supporte plus les personnages.

C'est même le plus mauvais tome de la saga à mes yeux (en tout cas, pour l'instant, le septième et dernier tome sera peut être encore pire, qui sait), malgré tous les reproches que j'ai pu faire sur les précédents tomes j'arrivais tout de même à trouver des points positifs, dans "Le fauteuil d'argent" je cherche mais je ne trouve rien de plaisant, c'est pénible à tous les niveaux; je ne sais pas si c'est tout simplement moi qui fait une overdose ou si l'histoire se traîne vraiment mais aucune scène n'a attiré mon attention, encore un peu et je me serais endormie sur le livre (remarquez, c'est pratique pour une insomniaque comme moi, quelques pages de Narnia et je dors comme une souche !), je n'arrive même plus à me souvenir correctement de l'histoire à peine trois jours après ma lecture; une sorcière à robe verte, des géants, et une partie de l'aventure se déroulant sous terre, voila tout ce dont je me souviens, c'est quand même limite, non ?!

Il faut dire que le peu d'empathie que j'ai eu pour les personnages ne m'a pas aidée à accrocher à l'histoire, Eustache et Jill sont deux gamins particulièrement idiots, incapable de se souvenir de quoi que ce soit (quatre pauvres signes à retenir, c'est quand même pas si difficile à faire ?!) et complètement naïfs et aveugles, quand la sorcière leur dit d'aller chez les géants pour leur festins, ils ne se disent même pas que c'est peut être eux qui vont servir de plat de résistance, il faut vraiment avoir quelques cases de vides pour ne pas voir le danger !
Mais évidemment, peu importe à quel point ces personnages sont demeurés, ils finiront par réussir la mission qu'Aslan leur a confié et parviendront même à zigouiller la sorcière verte au passage, bien suuuur on y croit !

Et comme si tout cela ne suffisait pas, Lewis continue de nous assommer avec son idéologie chrétienne pas franchement discrète et son opinion loin d'être flatteuse sur les femmes (bin oui, les femmes c'est le maaaaal, c'est superficiel, pleurnicheur et c'est juste bon à jouer les potiches !), étant une femme pas des masses copine avec la religion (oh nom de diou, c'est maaaal, brûlez-moi !) cet aspect de la saga commence à vraiment me les briser !

Finalement la seule bonne chose, c'est qu'il ne me reste plus qu'un seul tome (re whouhou !) pour finir cette saga, et pouvoir jeter ce bouquin au feu (ah non merde c'est vrai que c'est un emprunt, c'est dommage =D), vivement !


Ma note :

4 commentaires:

  1. Je suis entièrement d'accord avec ton avis ! :) Allez plus qu'un tome !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais plus qu'un ptit effort et je serai débarrassée, ouf =D

      Supprimer
  2. MDRRR ! Brûlez-la sur la place publique cette espèce de païenne bahhhh :p
    J'adore ta chronique puisque tu connais mon "amour" pour Lewis. Déjà, comme tu dis, ses histoires ne sont pas supers passionnantes (je dirais plutôt que c'est son style qui joue beaucoup d'ailleurs) mais je passerais sur ses idées des femmes et son espèce de propagande religieuse...
    Bisous bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien envoies moi sur le bûcher, je te retrouverai en enfer :p lol
      Oui je comprends ton adoration pour lui, c'est vrai que c'est l'homme parfait *pars vomir* :s =D
      Bizzz <3

      Supprimer