vendredi 28 décembre 2012

La dernière épée de pouvoir - David Gemmell




 
La dernière épée de pouvoir 
David Gemmell 
Édition Bragelonne, 2011 
Traduit par Leslie Damant-Jeandel 
336 pages  
 

  Genre(s) : Légende Arthurienne

 
 

 
 
 
Série : Les pierres de pouvoir
.
1. Le fantôme du roi
2. La dernière épée de pouvoir
 
 
Résumé :
 
Le terrible Wotan continue d’envahir l’Europe.
Assoiffé de sang, il puise ses pouvoirs immortels dans la magie noire. Il chevauche un destrier aux ailes de cuir tandis que ses armées se fraient un chemin vers le nord. Aucune épée ne peut l’atteindre.
Seul Uther Pendragon peut sauver la Bretagne. Il doit apprendre à manier l’arme dont il a hérité : la légendaire Épée de pouvoir. Mais Wotan s’est emparé de lui et le retient prisonnier dans le royaume des morts. L’épée est perdue…
Loin de tous ces événements, un mystérieux guerrier du nom de Révélation croise le chemin de Cormac Filsdudémon, un adolescent aux origines énigmatiques. Avec Anduine, une jeune aveugle aux pouvoirs étranges, traquée par les sbires de Wotan, ils représentent peut-être le dernier espoir de ce monde…
 
 
Mon avis :

Le tome précédent ("Le fantôme du roi") avait été une lecture sympathique mais sans plus et ne m'avait pas laissé grand souvenir, cette suite m'a davantage plu mais encore une fois, des morceaux entiers de l'histoire se sont fait oubliés (en même temps, à force de rédiger mes chroniques trois mois après la lecture, c'est sur que les choses ne sont plus très claires !) du coup mon avis sera court et concis.

Me plonger dans cette suite a été assez difficile, excepté Thuro / Uther bien sur et Laitha, les personnages ne m'avaient pas marquée et j'ai mis un petit moment avant de me souvenir qui était qui (il faut dire que beaucoup d'entre eux ont des noms à coucher dehors, donc cela n'aide pas !) mais une fois à nouveau dans le bain, j'étais complètement prise dans l'histoire, 25 ans se sont écoulés depuis la fin du "Fantôme du roi" et nous découvrons peu à peu ce qui s'est passé pendant ce temps, tout n'est pas dit d'un coup et certains points importants ne sont révélés que bien plus tard ce qui permet d'être bien curieux pendant une bonne partie du livre; à côté de cela, Uther est en  guerre, ce tome 2 est donc plus violent que le premier -sans tomber dans le gore- il y a plus d'action, là où "Le fantôme du roi" était un peu mou du genou par moment, "La dernière épée de pouvoir" est plus captivant, une fois bien lancée dans l'intrigue j'ai eu du mal à reposer le livre.

Puis il y a également l'histoire du jeune Cormac, elle se rapproche un peu de celle de Thuro mais elle m'a bien plus emballée et j'ai ressenti plus de sympathie pour Cormac qui est largement plus agréable à suivre et à voir évoluer qu'Uther lorsque ce dernier commençait à devenir un impitoyable salopard (ce qu'il est toujours dans ce tome 2 d'ailleurs !)

Question plume, comme d'habitude avec David Gemmell, c'est très fluide et très bien décrit pour se plonger dans l'univers comme si on y était.
Pour résumer, c'est donc un second volume supérieur au premier, je regrette juste qu'il n'y ait pas de suite, j'aurais bien aimé savoir ce que l'auteur aurait inventé avec le reste de la légende, tant pis pour moi !

 
Ma note :
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire