samedi 22 décembre 2012

L'accro du shopping dit oui - Sophie Kinsella


.
.
.
L'accro du shopping dit oui
 Sophie Kinsella
Édition Pocket, 2009
Traduit par Christine Barbaste
480 pages
 
Genre(s) : Chick-lit

. .

  .

.  .  . 
  . 
 
Série : L'accro du shopping

1. Confessions d'une accro du shopping
2. L'accro du shopping à Manhattan ---> #
3. L'accro du shopping dit oui
4. L'accro du shopping a une soeur
   5. L'accro du shopping attend un bébé 
6. Mini-accro du shopping
.
 .
Résumé :
.
Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l’envi de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard…
.
 .
Mon avis :
.
Alléluia, enfin débarrassée de cette série ! (Oui bon je n'ai pas lu "Mini accro au shopping, mais mon masochisme à ses limites !) Et je suis vraiment contente d'en avoir fini, ce tome atteint le summum de l'ennui et franchement j'admire ceux qui réussissent à rire avec cette saga parce que moi j'étais au bord des larmes et j'ai failli avoir un ulcère à force de devoir supporter tous ces personnages plus agaçants les uns que les autres !

Je me marie en Angleterre... non finalement ce sera à New York... oh puis non chez mes parents c'est mieux... quoi que le Plaza c'est quand même la classe... Voila à peu près à quoi se résume l'histoire de ce troisième tome, Becky passe son temps à changer d'avis à chaque page au sujet de son mariage, pas foutue de se décider et quand on croit qu'elle est enfin fixée, un de ses proches l'influence et elle change à nouveau d'avis, oui parce qu'en plus d'être superficielle et conne comme une ampoule, elle est tellement influençable que dès que quelqu'un lui propose quelque chose, elle pense que c'est LA chose à faire, en gros l'histoire stagne d'un bout à l'autre, c'est répétitif et très chiant.

Le seul point positif qui relève un peu le niveau est dû à Luke qui apporte un peu d'humour et qui est l'un des rares personnages du livre à avoir un QI supérieur à celui d'une moule (je n'arrête pas de me demander ce qu'il fiche avec une fille comme Becky d'ailleurs !) et à Suze qui dit ses quatre vérités à Becky et cela fait vraiment du bien de voir la cruche se faire remettre à sa place (Suze je t'aime ! =D)
A par cela, le reste n'a aucune intérêt, c'est pour moi le pire tome de la saga qui n'était déjà pas fameuse (excepté "l'accro du shopping a un sœur" qui est vraiment sympa), j'aime les autres livres de Sophie Kinsella mais cette série n'est définitivement pas pour moi et ce n'est pas faute d'avoir essayé.


 .
Ma note :

http://img846.imageshack.us/img846/5483/chicklit.png

3 commentaires:

  1. C'est vrai que ça ne vole pas haut mais j'avais bien aimé (le lire sur la plage pendant les grandes vacances m'a peut-être aussi aidée ^^). Moi, c'est celui avec la soeur qui m'avait barbée.

    RépondreSupprimer
  2. franchement je trouve que tu as vraiment tord. Certes ce n'est pas non plus très intelligent mais ça fais rire les gens! je ne sais pas comment tu as fais pour ne pas aimer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai ni raison ni tort c'est juste mon avis, et si cette saga fait rire certains lecteurs tant mieux, ce n'est pas mon cas donc je le dis c'est tout !

      Supprimer