mercredi 23 janvier 2013

Merci pour les souvenirs - Cecelia Ahern





Merci pour les souvenirs 
Cecelia Ahern 
Édition J'ai lu, 2012
Traduit par Maryle Leynaud
473 pages 

Genre(s) : Romance








 .
Résumé :
.
Suite à un accident, Joyce Conway est transfusée. Des phénomènes étranges se produisent alors : elle a des souvenirs d’événements qu'elle n'a pas vécus ou des connaissances qu'elle n'a jamais apprises. Elle cherche alors à retrouver la personne qui lui a donné son sang, dans l'espoir de comprendre ce qui lui arrive.
.
 .
Mon avis :
.
L'an passé j'avais vraiment beaucoup aimé "PS : I love you", ce n'était pas un coup de cœur car certaines choses m'avaient gênée mais j'avais dévoré ce livre et depuis plusieurs titres de l'auteur ont rejoint ma PAL, "Merci pour les souvenirs" n'y aura pas traîné trop longtemps faisant l'objet d'une lecture commune, ce qui en fin de compte n'était pas une mauvaise idée car sans cela je ne suis pas sure que j'aurais réussi à finir ma lecture !

L'histoire ne possède ni charme ni magie, elle s'étire en longueur et tourne en rond, Joyce et Justin se rencontrent une fois puis se croisent sans se voir et n'est réuni qu'à la dernière page (je ne vous révèle rien, l'histoire étant très prévisible !), et je n'ai vraiment pas cru à leur romance, je veux bien croire à un lien entre eux mais ce n'est vraiment pas suffisant pour moi, s'ils avaient partagé plus de moments ensemble, j'aurais peut être adhéré mais là ce n'est pas le cas.
C'est un peu la même chose avec cette histoire de transfusion, lors des premiers pages Joyce est victime d'une fausse couche (la seule scène émouvante du livre) et reçoit ensuite le sang de Justin qui peu de temps après lui donnera des souvenirs de choses qu'elle n'a pas vécu, là je n'ai rien à reprocher j'aime bien l'idée, mais cela lui donnera aussi des connaissances qu'elle n'avait pas avant, elle sera incollable sur certains sujets, pourra parler le latin ou l'italien... et là je dois dire que l'auteure a perdu une bonne partie de mon intention, que Joyce ait accès à des souvenirs de Justin, pourquoi pas après tout, mais de là à ce qu'elle devienne polyglotte grâce à quelques goûtes de sang, c'est peut être un peu exagéré... A moins que ce soit possible et dans ce cas dès demain je demande à un espagnol un peu de son sang pour que je réussisse enfin à parler cette foutue langue !

Je ne suis pas non plus conquise par le reste, les scènes avec le père de Joyce m'ont d'abord amusée mais au fur et à mesure elles m'ont agacée, le père un brin sénile un brin extravagant m'a fait sourire au début mais plus on avançait et plus il me donnait l'impression d'être un boulet, et à la place de Joyce je pense que j'aurais fini par perdre patience et le placer dans un hospice où on martyrise les vieux !
A vrai dire, aucun personnage de ce récit ne m'a laissé une impression positive, Joyce est... en fait je ne saurais même pas la décrire, j'ai fini le livre il y a quelques jours à peine et je n'arrive même plus à me souvenir de son caractère, pareil pour Justin, les deux ne sont vraiment pas des figures marquantes, ou touchantes, et j'ai eu vite fait de les oublier.

Je suis donc bien déçue, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, c'est bien loin de "PS : I love you" qui m'avait attendrie, fait rire, et touchée aux larmes.
Maintenant il me reste encore "Un cadeau du ciel" et "La vie est un arc-en-ciel" dans ma pile à lire et j'espère que ces deux titres réussiront à me convaincre et à me faire oublier "Merci pour les souvenirs" !


Ma note :

Lecture commune avec :
Alison Trebes 

2 commentaires:

  1. Je le lis prochainement, j'espère apprécier :)

    RépondreSupprimer
  2. Au vue de ton avis, je lirais surement "P.S I love you" plutôt que celui-ci.

    RépondreSupprimer