dimanche 24 février 2013

Blacksad; Tomes 1, 2 et 3 - Juan Diaz Canales & Juanjo Guarnido


Blacksad; Tome 1 : Quelque part entre les ombres
Blacksad; Tome 2 : Artic-nation
Blacksad; Tome 3 : Âme rouge  
Juan Diaz Canales / Juanjo Guarnido
Édition Dargaud, 2000, 2003, 2005
Traduit par ?
48, 56 et 56 pages


Genre(s) : Bande-dessinée, Policier

.. .
  .
Série : Blacksad

1. Quelque part entre les ombres
2. Artic-nation
3. Âme rouge 
4. L'enfer, le silence ---> #
5. Amarillo ---> #
    
.
Résumé :
.
Tome 1 : "Parfois, quand j'entre dans mon bureau, j'ai l'impression de marcher dans les ruines d'une ancienne civilisation. Non à cause du désordre qui y règne, mais parce que certainement cela ressemble aux vestiges de l'être civilisé que je fus jadis".

Ainsi parle Blacksad, détective privé aux méthodes musclés, mais à la sensibilité à fleur de peau. Il aimerait bien être plus guilleret, l'animal, mais la dépression le ronge, et pour une juste cause : Natalia Wilford, actrice à succès et ancien amour encore si présent, vient de se faire cruellement assassiner. Blacksad va donc, en dépis des conseils du commissaire Smirnov, tenter d'élucider la mort de son ancienne compagne afin de retrouver la paix.

Mais l'enquête est bien loin d'être aisée pour notre héros, qui se lance dans un combat dont l'opposant peut être bien plus puissant qu'il ne le soupçonne... 
.
 .
Tome 2 :  Oldsmill, le maître de la ville, est un tigre blanc.
Karup, le chef de la police, un ours blanc.
Huk, l’âme damnée de Karup, un renard blanc.

Avec les autres animaux à pelage immaculé, ils forment la société WASP (W pour White, AS pour Anglo-Saxon, P pour Protestant).
Tous les autres habitants, de la pie noire au renard brun-roux en passant par le chat tacheté et la biche châtain, ne sont que racaille. Et si la police n’est pas capable de maintenir l’ordre des blancs, les gros bras d’Arctic-Nation, le parti raciste, cagoulés et vêtus de robes blanches, s’en chargent sans états d’âme. Ils ont les cordes et les croix enflammées qu’il faut.

Dans cette ambiance pas câline, câline, Blacksad, le chat détective privé, enquête sur la disparition d’une enfant de couleur. La mère de Kyle, Dinah, travaillait comme femme de ménage chez le même Karup et, selon quelques bonnes âmes, serait au mieux avec le fils Oldsmill.

Un vrai nœud de vipères dans lequel Blacksad plonge les pattes et joue au justicier prompt à griffer si nécessaire… Son seul appui est Weekly, le reporter d’un magazine à scandale, un fouille-merde qui sera utile à John. Et ça vaut mieux. Coups bas et coups tordus vont pleuvoir comme à Gravelotte... 
.
 .
Tome 3 : Finances et moral au plus bas, Blacksad est à Las Vegas où il travaille pour le compte d’un joueur fortuné.

Pourtant une rencontre inattendue va bousculer sa nouvelle vie : un ami, Otto Lieber, scientifique de haut rang, est de passage dans la ville où a lieu une conférence sur le nucléaire. Les deux hommes réussissent à se voir et les souvenirs remontent à la surface… Otto semble avoir une vie passionnante malgré l’excentricité de son “bienfaiteur”, Gotfield.

Celui-ci est marié à la troublante Alma et, après ces rencontres, la vie de Blacksad va prendre une nouvelle tournure…
.
 .
Mon avis :
. 




Enfin un nouveau coup de cœur en bande dessinée après pratiquement deux ans, mais c'est un peu ma faute, ce n'est pas en lisant cinq BDs par an que je vais avoir des coups de cœur à la pelle !
.
A vrai dire, mon coup de cœur ne concerne que le premier tome qui m'a séduite sur tous les points, mais les deux tomes suivants sont également excellents.
Le gros point positif de cette saga c'est avant tout les dessins, j'ai été étonnée par leur qualité, les expressions des personnages sont très réalistes, greffer des mimiques humaines à des animaux aurait pu donner un résultat ridicule et c'est finalement tout le contraire, c'est bluffant, et toutes les illustrations de manière générale, que ce soit les personnages ou les décors sont superbes et l'ambiance digne d'un bon vieux polar est parfaitement retranscrite.






Du côté des intrigues, les trois sont bien différentes et là encore ma préférence va à celle du premier tome, mais j'ai également passé un bon moment de lecture avec les deux autres.
La troisième est peut être la moins bonne mais c'est surtout dû au fait que je l'ai trouvée un peu fouillis, il se passe beaucoup de choses et sans que ce soit incompréhensible ce n'est pas toujours très "fluide", malgré tout, les trois enquêtes sont intéressantes, et certains thèmes plus sérieux sont évoqués comme le racisme dans le second album, quand j'ai vu cela je me suis dit qu'une histoire de racisme alors que les personnages sont des animaux pourrait vraiment faire tâche, et finalement c'est très bien traité, le seul vrai défaut en fin de compte c'est que la cinquantaine de planches de chaque volume passent trop vite !





Les personnages aussi sont vraiment bien réussis et choisis de façon astucieuse par rapport à leur rôle, par exemple un sage berger allemand comme commissaire de police, un gorille comme boxeur ou encore mon petit préféré qui m'a bien fait rire : Weekly le journaliste qui est une fouine !
Et bien sur, il y a le héros John Blacksad auquel je me suis attachée, il est flegmatique, charmeur, touchant mais a aussi un côté plus sombre, et j'ai aimé le suivre et découvrir aussi un morceau de son passé.

Ce sont donc des bandes-dessinée qui valent vraiment le coup qu'on s'y attarde, j'ai maintenant hâte de lire le quatrième tome et j'espère pouvoir le faire au plus vite !






Ma note :

Pour le tome 1

Pour les tomes 2 et 3 :

 

3 commentaires:

  1. J'ai aussi passé un excellent moment avec ces BD et je dois dire que j'attends la suite avec impatience. Pour moi mon tome préféré reste le deux.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, superbe, ton article ! ♥
    Je viens de terminer le tome 2 et j'adore ! Je m'apprête à écrire la chronique de ces deux premiers BDs... UN COUP DE COEUR ♥

    ps : Ton blog est super agréable, continue comme ça, j'espère que tu auras le temps de jetter un oeil au mien, pour des papotages livresques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ^^
      ça m'étonne pas, elles sont géniales ces BD =D

      J'ai gardé l'adresse de ton blog sous le coude en tout cas donc j'irai zieuter ça ;D

      Supprimer