dimanche 23 juin 2013

Je suis comme vous, Unique ! - Astrid El Chami





Je suis comme vous, Unique !
Astrid El Chami 
Édition La Bourdonnaye, 2012
182 pages
 .

   Genre(s) : Chick-lit, Contemporain






Merci aux éditions



 Résumé :
.
Vingt-cinq ans. C’est l’heure du premier bilan et aux yeux d’Emma, il est moyen, voire complètement nul.
Jeune et déjà ex-journaliste, cette Parisienne pétillante et mille fois reconvertie vient de poser ses bagages aux Galeries Lafayette, maison incontournable pour toute nana mordue de mode.
Excitée à l’idée de débuter sa première journée de travail, Emma n’oublie cependant pas ses amours en crise et la période orageuse que traverse sa maman.
Mais la pin-up a tendance à voir la vie plus rose que grise comme elle préfère croquer dans un millefeuille que de s’étouffer avec un yaourt à 0 %.
Aujourd’hui, Emma remet les compteurs à zéro pour faire de sa vingt-cinquième année, son année… Alléluia !
.

 .
Mon avis :

Avant que l'auteure ne "like" ma page Facebook (oui, vous ne rêvez pas, première ligne de chronique et je me la pète déjà =D) j'avoue que je ne la connaissais pas et que je n'avais pas entendu parler de son livre, mais comme c'est de la chick-lit j'ai tout de suite eu envie d'en savoir un peu plus et coup de bol, on me l'a proposé en partenariat il y a quelques jours !
Globalement même si une ou deux choses m'ont un peu gênée, c'est une jolie lecture.

Bien que ce livre soit classé en chick-lit, l'histoire n'est pas que légère car on peut dire que la vie de l'héroïne n'est pas rose, elle traverse quelques épreuves très difficiles pendant le livre, notamment concernant sa mère qui est atteinte d'un cancer en phase terminale, et quand j'ai vu cela j'ai eu peur car s'il y a bien une chose que je déteste c'est quand le sujet de la maladie est traité de façon larmoyante bien appuyée avec les violons, la pitié et tout le tremblement, là ce n'est pas le cas, il y a les moments horribles bien sur mais aussi les moments plus joyeux et tendres entre Emma et sa mère, c'est "vrai" et c'est touchant.
L'histoire est également fraiche et amusante, elle est séparée en deux parties, dans la première outre l'histoire avec sa mère, Emma collectionne les petits boulots pas franchement stimulants et les relations amoureuses qui tournent bien vite à l'eau de boudin (pas facile d'être un aimant à abrutis, je connais ça =D) et j'ai très souvent souri en lisant ses tribulations.

La seconde partie quant à elle est assez spéciale, elle regroupe deux scénarios de ce qui pourrait arriver à Emma après l'événement de la fin de la première partie, comment pourrait tourner sa vie, qu'elle seront ses nouvelles rencontres, etc, c'est assez original, plutôt intéressant certes mais également frustrant car on ne sait pas en fin de compte qu'elle est la bonne version, qu'est ce qui arrive vraiment à Emma et cela me déçoit un peu de rester dans le flou sur ce point là.

Autre reproche, Emma dit très souvent des bouts de phrases en anglais et j'avoue qu'à la longue cela m'a un peu agacée, quand c'est un mot par ci par là il n'y a pas de problème (personnellement cela m'arrive d'en utiliser aussi, les "fuck" notamment commencent à devenir courants =D) mais quand elle dit une phrase moitié en français moitié en anglais je trouve cela assez lourd !
A par cela, Emma est un personnage bien sympathique à suivre, elle est pétillante, drôle et forte, malgré les épreuves elle finit toujours par sortir la tête de l'eau et je trouve que cela rend le livre bien optimiste, les passages durs de l'histoire ont de quoi nous faire descendre le moral dans les chaussons, pourtant Emma parvient toujours à relever la tête et du coup on ne s'enfonce pas dans la déprime, malgré toutes ces galères elle veut profiter de la vie et on ne peut que sourire en suivant cette petite boule d’énergie !

Côté style de l'auteur, ce n'est pas mal, Emma s'adresse souvent au lecteur, cela donne un peu la sensation d'être en compagnie d'une copine, et l'ensemble est bien rythmé, je n'ai pas eu l'occasion de m'ennuyer une seule fois pendant ma lecture.
Quelques points négatifs donc mais j'ai passé un bon moment avec ce livre et je surveillerai les futures publications d'Astrid El Chami. Pour finir, je remercie Margaux et les éditions La Bourdonnaye pour cette découverte !


Ma note :

1 commentaire: