lundi 9 septembre 2013

Walking Dead, tome 3 : Sains et saufs ? - Robert Kirkman / Charlie Adlard





Walking dead, tome 3 : Sains et saufs ?
  Robert Kirkman / Charlie Adlard
 Édition Delcourt, 2007
Traduit par Edmond Tourriol / Makma 

135 pages


Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..




Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ?
4. Amour et mort ---> #
5. Monstrueux ---> #
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait ---> #
13. Point de non-retour ---> #
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir ---> #
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Le monde tel que nous le connaissions a disparu. Définitivement. Rick et son groupe de survivants quittent les abords d'Atlanta en quête de l'abri qui les protégera des attaques incessantes de morts-vivants. La chance leur sourit lorsqu'ils trouvent sur leur chemin un immense pénitencier laissé à l'abandon. Du moins, le pensent-ils... car une fois les alentours nettoyés, ils rencontrent les occupants de la prison.
.
 .
Mon avis :
. 
Troisième tome de la série et je vais enfin pouvoir arrêter de faire des comparaisons entre comics et série télé car si le lieu reste le même d'un support à l'autre (la prison), le reste n'a que très peu de points communs et on peut dire que cela fait du bien de se mettre un peu de nouveautés sous la dent.

Nous nous trouvons donc dans la prison, à priori un endroit sécurisé dans lequel Rick et les autres pourront rester à l'abri un moment, mais entre les zombies qui s'y sont bien installés et les quelques derniers prisonniers qui y traînent encore, ils ne vont peut-être pas dormir sur leurs deux oreilles tout de suite !
Ce troisième opus aurait pu être assez "statique" et pas très intéressant, si l'histoire s'était concentrée sur le nettoyage de zombies dans la prison mais c'est tout l'inverse, oui il faut faire le ménage mais à côté de cela il se passe beaucoup de choses pas très joyeuses, qui vont provoquer quelques morts et qui vont semer la pagaille et laisse tomber l'idée que la prison est un lieu sur...
En gros, certains meurt et tout le monde morfle ! Plus on progresse dans la série, plus cela devient gore j'ai l'impression et assez brutal également, même pas le temps de se faire à quelque chose, qu'une autre tuile nous tombe dessus, ce n'est pas de tout repos ni pour les personnages ni pour les lecteurs, mais au moins on ne s'ennuie pas une seconde, et les dernières planches de ce tome donnent vraiment envie de savoir ce qui va arriver par la suite.

Cela bouge pas mal du côté des personnages aussi, je ne parlerai pas de tous car certains sont encore trop en retrait et d'autres me laissent assez indifférente mais là il y en a un qui sort nettement du lot à mes yeux : Tyreese, évidemment il assure contre les zombies mais surtout j'aime sa personnalité, il est réfléchit, sage, il fait un peu penser à un gros nounours mais il peut aussi être bien plus dangereux et violent (mais pas sans raison) et j'aime ce mélange.
Un autre personnage me laisse également agréablement surprise, et c'est inattendu car dans la série je ne peux pas le supporter que ce soit le personnage ou l'acteur, je parle de Rick, je ne sais pas ce qu'on fichu les scénaristes de la série mais ils ont très mal travaillé ce personnage, il est bien plus intéressant et agréable à suivre dans le comics, non seulement il fait preuve de bien plus de sang froid, de réflexion et de charisme mais surtout (et pardon d'avance de l'expression mais là c'est la seule qui convient) il a des couilles ! Même si le Rick de la série a eu des sursauts par moment, la plupart du temps quand quelque chose ne va pas, il sert la mâchoire et fait son regard de hareng, mais j'ai bon espoir que celui du comics ne deviendra pas comme cela, car non seulement il en impose comme leader mais en plus il tient tête quand c'est nécessaire et ne fera sûrement pas sa mauviette quand il faudra se battre; et en plus il envoie bouler sa femme, rien que pour cela il a mon respect !
Parce que justement parlons un peu de sa chère épouse, Lori, elle était déjà très chiante (en plus d'être complètement courge) à la base mais maintenant qu'elle est enceinte et que ses hormones dansent la salsa elle devient insupportable, fait n'importe quoi et est en partie responsable de ce qui arrive dans les dernières pages, si elle avait réfléchit on en serait pas là !
Bref, comme dit le roi Arthur dans Kaamelott "je ne sais pas si les meilleurs partent les premiers, mais en tout cas les trous du c** s'en vont les derniers" pour être plus claire : j'ai très peur de devoir supporter cette cruche de Lori encore longtemps !

Mais ce personnage est le seul vrai défaut de cette série jusqu'à maintenant (enfin à par le fait que Daryl n'est pas là, mais au moins il y a Tyreese maintenant !) sinon je suis convaincue par le reste, je n'ai plus qu'à me lancer dans la suite !


Ma note :

2 commentaires:

  1. Ah ah ah, son regard de hareng ! :D J'aime le Rick de la série télé mais c'est vrai que parfois il n'est pas très expressif. ^^ C'est vrai que dans ce tome 3, Lori est très chiante et Carol aussi il me semble. En tout cas, c'est un très bon tome mais ce n'est rien à côté des prochains !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur, autant j'aimais bien l'acteur avant Walkind dead mais là je peux plus le voir en peinture ^^'
      Carol j'en ai pas parlé mais c'est sur qu'elle est bien gonflante, et puis c'est quoi cette façon de rouler des pelles à tout le monde ? :o =D

      Supprimer