samedi 21 septembre 2013

Walking Dead, tome 4 : Amour et mort - Robert Kirkman / Charlie Adlard





Walking dead, tome 4 : Amour et mort
  Robert Kirkman / Charlie Adlard
 Édition Delcourt, 2008
Traduit par Edmond Tourriol / Makma 

133 pages
 
Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..








Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ? ---> #
4. Amour et mort
5. Monstrueux ---> #
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait ---> #
13. Point de non-retour ---> #
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir ---> #
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Rick et son groupe de survivants ont trouvé refuge dans un ancien pénitencier. Après avoir investi et nettoyé les lieux, ils font la connaissance d'anciens détenus et découvrent alors que l'ennemi n'est pas forcément celui que l'on croit. Après avoir neutralisé la menace immédiate d'un dangereux serial-killer au sein même de la petite communauté, Rick, en leader naturel, tente d'établir les nouvelles lois d'une société à visage humain.
.
 .
Mon avis :
. 
J'ai été plutôt enthousiaste pour les trois premiers tomes de Walking dead, mais pour ce quatrième tome je vais peut-être l'être un peu moins, c'est toujours très bon mais j'ai été assez déçue sur certaines choses, ce qui ne m’empêchera tout de même pas de continuer la série, bien sur !

Comme pour le tome 3, l'action se déroule dans la prison et si les zombies sont toujours bien présents ce ne sont pas eux qui posent le plus de problèmes aux personnages, entre les anciens prisonniers et les tensions qui apparaissent dans le groupe, l'atmosphère est lourde, le danger est là, certains en viennent aux mains et, cela commence à devenir une habitude, tout le monde en prend encore une fois plein la gueule !

Non seulement ce volume permet de s'attarder un peu plus sur la psychologie des personnages mais aussi d'intégrer un personnage phare que j'apprécie bien dans la série et que j'avais hâte de retrouver sur papier : Michonne, mais pour le coup, elle est bien loin de ce que j'imaginais et je suis vraiment très déçue par elle, elle arrive comme par enchantement avec ses deux katanas et ses deux zombies-toutous, elle a l'air cool à première vue mais on se rends vite compte qu'elle est là pour foutre la merde, je pensais que question morveuse on avait très largement ce qu'il fallait avec cette débile de Lori mais apparemment Robert Kirkman ne pensait pas la même chose. 

Pour être franche, il n'y a pas que le comportement de Michonne qui m'a exaspérée, je ne sais pas ce qu'ils ont tous là dedans mais ils faut croire que leurs hormones les démangent, pour faire simple : Michonne se pointe, fait une pipe à Tyreese au milieu de la court (rien de plus discret), il se laisse faire (bin tiens !) mais Carol (qui est "casée" avec Tyreese) les surprend, et va pleurer dans les jupons de Rick, avant de lui rouler une pelle, et ce, après avoir déjà galoché Lori (je vous le dis, rien de mieux qu'un invasion de zombie pour pouvoir tirer son coup !); bref, autant je ne suis pas contre les histoires de coucheries de temps en temps, autant là je trouve que c'est un peu trop, c'est Walking dead que je veux lire pas Les feux de l'amour (et puis si cela continue, toutes les femmes vont se retrouver en cloque, on a déjà Lori, on va pas faire collection) !
L'entrée de Michonne est donc très moyenne mais je lui laisse le bénéfice du doute, peut-être qu'elle sera moins stupide dans la suite et qu'elle mettra moins le boxon à l'avenir.

Comme je le disais les personnages sont au premier plan de ce tome, il y a toujours de l'action mais les relations et la place de chacun au sein du groupe sont remises en cause et pas de la façon la plus douce qui soit. Rick surtout est critiqué pour les choix qu'il fait et sans que je sois complètement d'accord avec lui, je trouve qu'il fait preuve d'un peu plus de jugeote que les autres par moment, même si le "pouvoir" lui monte à la tête je l'admets, au moins il a percuté que vu l'état du monde il faudra peut être tuer pour survivre alors que les autres font leurs bisounours, même si Rick est assez extrême je ne dirai pas le contraire non plus !
Les autres sont assez en retrait (ou en tout cas il ne m'ont pas marquée) à par Tyreese qui prend encore plus d'ampleur et s'affirme dans le groupe, entre lui et Rick ce n'est pas l'amour fou et j'ai hâte de voir comment la cohabitation va évoluer !

Même si l'histoire est plus axée sur les rapports humains, l'action est toujours là, moins présente mais bien là, et c'est évidemment violent, rien de mieux que de vivre dans une prison avec d'anciens détenus pour avoir quelques surprises, ce tome 3 est en quelques sortes un tome de transition mais on ne risque pas d'être en manque de gore pour le coup, et plus on avance plus cela devient brutal !

Pour résumer, c'est surtout le comportement de certains personnages et de Michonne en particulier qui ont un peu terni mon impression car sinon ce troisième tome est dans la lignée des précédents.


Ma note :

2 commentaires:

  1. C'est vrai que Michonne m'avait aussi déçue dans ce tome mais bon tu vas voir, tu changeras d'avis ! :) Quant à Carol, n'en parlons pas, elle bouffe à tous les râteliers :D ! Enfin bref, dans l'ensemble ce tome 4 m'avait également moins plu que les précédents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carol la chaudasse, j'avoue celle je m'y attendais pas :s =D

      Supprimer