samedi 5 octobre 2013

Parallon, Tome 1 - Dee Shulman




Parallon; Tome 1
Dee Shulman
Édition Robert Laffont (R), 2013
Traduit par Frédérique Fraisse
488 pages
 
Genre(s) : Jeunesse, Science-fiction

.
 
 .
  .

.


Série : Parallon

Tome 1
Tome 2 ---> #
    
.
 .
Résumé :
.
L'amour fou existe, il n'est pas de ce monde.
Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir...
152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l'arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.
2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu'un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais.
Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n'est pas de celles qu'on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel...
Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?
 .
 .
Mon avis :
.
Si j'ai eu envie de lire cette saga, c'est pour une raison (bien futile vous verrez !) : la présence d'un gladiateur dans l'histoire, car depuis que je suis tombée amoureuse de la série Spartacus (pas seulement pour les beaux mecs qu'il y a dedans mais pour l'histoire aussi, je précise !) quand il y a un gladiateur quelque part, cela m'intéresse, en gros mon côté fangirl ressort (allez-y moquez vous, j'assume !) et Parallon n'a pas fait exception.

Je ne sais pas si le fait d'avoir lu certaines chroniques qui disaient que ce premier tome laissait beaucoup de question en suspens et donc que j'étais prévenue que j'allais restée dans le flou sur certains points a joué et m'a évité la déception mais j'avoue que j'ai vraiment adoré ce premier volume et je suis impatiente de découvrir la suite (que j'ai déjà dans ma pile à lire, ouf =D).

Beaucoup de lecteurs parlent de la mise en place un peu longue de l'intrigue, mais personnellement j'ai accroché dès le départ, je n'ai jamais trouvé cela long et je ne me suis pas ennuyée une seule fois. C'est sur que ce tome 1 sert vraiment d'introduction, les bases de l'univers sont posées, les personnages sont présentés mais beaucoup de questions ne trouvent pas encore leur réponse et je comprends que certains soit frustrés mais cela n'a pas été mon cas, j'admets que j'aurais aimé en savoir un peu plus moi aussi pourtant cela ne m'a pas empêché d’apprécier ma lecture, d'adhérer à l'univers et de m'attacher à Eva et Seth.

Le roman alterne les points de vue, d'un côté nous suivons Eva, à notre époque dans son lycée où elle est la petite nouvelle, la jeune fille est intelligente, surdouée même, solitaire et... c'est tout ce dont je me souviens d'elle, je l'ai pourtant bien aimé, me suis reconnue en elle à certains moment et ai apprécié la suivre mais quelques mois après ma lecture (je sais il faut que j'arrête de traîner avant d'écrire mes chroniques, menacez moi de me fouetter, ça me motivera peut être à aller plus vite =D) il ne me reste que quelques bribes de sa personnalité, et j'espère qu'elle me marquera plus par la suite !
De l'autre côté, il y a Seth le gladiateur, qui a le coup de foudre pour Livia, issue d'une bonne famille et déjà promise à un autre, nous suivons donc sa vie dans le ludus et sa romance impossible qui ne m'a pas des masses touchée je l'avoue car elle est bien prévisible mais elle a au moins le mérite d'amener la suite de l'histoire...
Ce découpage m'a plu, suivre tour à tour les deux héros donne du rythme au récit là où il n'y pas forcément d'action et même si j'ai apprécié les chapitres concernant Eva, j'ai quand même eu une préférences pour ceux de Seth, pour l'époque (même si l'empire romain n'était pas jojo pour tout le monde, il m'inspire nettement plus que notre monde contemporain qui ne me fait pas franchement rêver !), et parce que l'histoire du Parallon est traité dans ces chapitres là, cela reste en surface pour l'instant mais c'est vraiment intriguant.
Quant à la rencontre entre les deux héros, cela arrive bien plus tard que je ne le pensais
(dans le dernier tiers du livre) mais ce n'est pas plus mal, au moins cela ne parait pas précipité, l'auteure prend son temps et c'est un bon point !

Bref, je reconnais qu'il y a des défauts dans ce premier tome mais je les ai vite oublié car j'ai vraiment passé un bon moment de lecture, qui n'a pas duré longtemps car j'ai dévoré le livre en deux jours si je me souviens bien, et les dernières pages donnent envie de se jeter sur la suite, ce que je vais faire ces jours ci !


Ma note :

4 commentaires:

  1. Une très belle chroniques, j'espère que la suite va te plaire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil vu que j'en suis pas très satisfaite ^^'
      J'espère aussi :D

      Supprimer
  2. Ta chronique m'a donné envie de découvrir ce roman... Allez hop ! dans ma wishlist... :D

    En tout cas, je constate que l'on nourrit la même passion pour les gladiateurs ! ^^ Tu devrais aimer La maîtresse de Rome (personnellement c'est une déception, mais bon...) car le gladiateur est le personnage le plus intéressant du livre (surtout si tu aimes les hommes tourmentés !) et les passages les plus émouvants lui sont consacrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne décision =D

      Comment ne pas craquer pour des gladiateurs, vraiment ?! =D
      La maitresse de Rome est sur ma wish-list justement, j'espère l'acheter au plus vite ^^

      Supprimer