mercredi 20 novembre 2013

Chroniques express (Métamorphose en bord de ciel, Nos étoiles contraires, Le livre des choses perdues, Impératrice, Sacrée famille)


Métamorphose en bord de ciel
Mathias Malzieu
Édition Flammarion, 2011
157 pages

Genre(s) : Conte, Contemporain
 
 
Résumé : Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques lui valent des jours heureux. Jusqu’à ce qu’un médecin le soignant pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable.Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu’il appelle « la Betterave ». Lors d’une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de dévorer les nuages rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l’amour avec moi. De cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter. » Dans la tradition de ces contes pour grands enfants, Mathias Malzieu nous raconte l’histoire merveilleuse d’un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux. Ce faisant il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l’amour.
.
Mon avis : J'avoue que cela m'ennuie un peu d'écrire un avis négatif sur ce livre vu que j'avais adoré "La mécanique du coeur" et que j'attendais beaucoup de "Métamorphose en bord de ciel" mais je n'ai vraiment pas adhéré, l'histoire est longue à se mettre en place et manque de surprise par la suite, je n'ai pas retrouvé la magie et la poésie dont j'étais tombée amoureuse dans "La mécanique du cœur", je continuerai de lire les titres de Mathias Malzieu mais celui à ne me laissera pas grand souvenir.

Ma note


---------------------------------------------------
 

Nos étoiles contraires
John Green
Édition Nathan, 2013
Traduit par Catherine Gibert
323 pages


Genre(s) : Jeunesse, Romance
 
 
Résumé : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.
.
Mon avis : Une bonne lecture mais qui ne m'a pas non plus bouleversée comme d'autres lecteurs ont pu l'être. J'ai pourtant aimé l'histoire, aimé la façon dont est traité le sujet de la maladie, les quelques touches d'humour et les moments plus touchants où j'avoue avoir versé une larme mais je ne me suis pas plus attachée que cela aux personnages, les dialogues me semblaient assez téléphonés et du coup j'ai gardé une certaine distance avec eux. Sans cela, cette lecture aurait pu être un coup de cœur mais j'ai raté le coche, tant pis, cela reste quand même une jolie lecture !
 
Ma note


 ---------------------------------------------------


Le livre des choses perdues
John Connolly
Édition J'ai lu, 2011
Traduit par Pierre Brévignon
377 pages

Genre(s) : Fantasy, Jeunesse
 
 
Résumé : David a 12 ans et plus de maman. Son père s'est remarié et il a maintenant un demi-frère. C'est pour oublier tout cela qu'il se réfugie dans la lecture.
Une nuit, David entend sa mère l'appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sires-Loups et de créatures effrayantes...

Grâce à l'aide du Garde Forestier et d'un chevalier, David, après bien des épreuves - énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer -, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des choses perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l'Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l'entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d'autres projets...
.
Mon avis : Un livre que j'aurais aimé chroniquer plus longuement mais faute de temps et parce que les souvenirs commencent à s'estomper ce sera pour une autre fois lors d'une relecture, car je compte bien le relire dans quelques années, c'est une belle et surprenante réécriture des contes, c'est bien écrit, l'histoire ne souffre d'aucun temps mort, je regrette de ne pas avoir pu m'immerger encore plus (faute à une panne de lecture qui a fait que j'ai lu le livre trop lentement) mais une belle découverte quand même !
 
 Ma note

 

---------------------------------------------------


Impératrice
Shan Sa
Édition Le livre de poche, 2004
443 pages

Genre(s) : Historique
 
 
Résumé : Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d'Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.
.
Mon avis : Un roman dans lequel il ne passe pas forcément grand chose mais qui est intéressant et assez passionnant malgré les longueurs. Wu Zetian a eu une vie riche, est partie de rien et est finalement devenue une figure très puissante et j'ai aimé suivre son parcours, tout comme j'ai aimé en apprendre plus sur la Chine impériale, ses mœurs, ses coutumes et le reste, même s'il m'a manqué quelque chose en plus pour être vraiment séduite !
 
 Ma note



  ---------------------------------------------------


Sacrée famille !
David Safier
Édition Presses de la cité, 2012
Traduit par Catherine Barret
343 pages


Genre(s) : Contemporain, Humoristique
 
 
Résumé : Pour relancer sa librairie, Emma veut inviter Stephenie Meyer, l'illustre auteure de la saga Twilight.
Emma Wünschmann a sacrifié sa carrière prometteuse dans l'édition pour se consacrer à ses enfants. Un choix qu'elle regrette aujourd'hui. En effet, la librairie qu'elle possède à Berlin périclite, et sa famille ne se montre pas d'un grand soutien. Sa fille adolescente a honte d'elle, son fils vit reclus dans ses livres, son mari se montre distant...

Lorsqu'un ancien collègue donne l'occasion à Emma d'accueillir la célébrissime Stephenie Meyer, Emma y voit l'occasion de relancer son commerce. Malheureusement, la rencontre se passe très mal. Alors qu'Emma et les siens, tous déguisés pour l'occasion, rentrent chez eux, leur chemin croise celui d'une étrange vieille dame qui leur jette un sort : chacun se retrouve propulsé dans la peau du personnage dont il porte le costume... Afin de briser le sortilège, il faut retrouver la vieille femme. Mais, pour cela, il leur faudra retrouver l'esprit d'équipe !
.
Mon avis : David Safier a l'air d'être un auteur qui me réussit bien, j'avais adoré "Maudit karma", et eu un coup de cœur pour "Sors de ce corps, William !", il n'y avait que "Jésus m'aime" qui m'avait moins emballée mais cela était surtout dû à l'héroïne.
Je dois dire que si la seconde partie de "Sacrée famille !" avait été aussi bonne que la première, à l'arrivée cela aurait été un coup de coeur, ce n'est finalement pas le cas mais j'ai tout de même passer un excellent moment.
Entre la mère transformée en vampire, le père en Frankenstein, la fille en momie, et le fils en loup garou, l'histoire tient ses promesses et est loufoque du début à la fin. De l'humour, de l'action, des personnages hauts en couleur, une fin un peu bisounours (l'auteur nous sert souvent un dénouement niais, sauf dans "Sors de ce corps, William" qui a une morale mignonne) mais malgré cette dernière, une lecture vraiment très sympa !
 
 Ma note


3 commentaires:

  1. Je suis RAVIE que tu ai autant aimé Le livre des choses perdues :D Et je pense exactement la même chose que toi pour Nos étoiles contraires, je m'attendais à mieux !
    Bisous bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que si j'avais pas aimé tu m'aurais tapé de toute façon :( =D
      Biz <3

      Supprimer
    2. Loool je suis une GUEDIN moi :p <3

      Supprimer