vendredi 24 janvier 2014

Le prince charmant met de l'autobronzant - Ellen Willer





Le prince charmant met de l'autobronzant
Ellen Willer
Édition Marabout, 2007

  377 pages

Genre(s) : Chick-lit
 
 
 

.
 
.
 .

Résumé :
.
Il s'appelle Frantz, il est grand et il est beau. On le dit riche, intelligent et bien élevé. C'est le célibataire dont toutes les femmes rêvent. Dans l'émission de téléréalité produite par Emanuelle, il va devoir faire son choix entre dix candidates au mariage.
Qui séduit qui? Qui court après qui? Qui trahit qui?
Producteurs sans scrupules, paparazzis, palaces de la côte d'Azur et plateaux TV donnent un rythme d'enfer à ce roman drôle et percutant. Plus vrai que nature, il nous plonge dans un monde cynique et fascinant, en plaçant la caméra là où on ne l'attend pas : en coulisses.


Mon avis :
.
C'est par hasard que ce livre a intégré ma pile à lire il y a peu, je n'en avais jamais entendu parler mais quand je l'ai eu en mains en librairie je l'ai pris car en chick-lit c'est rare que je dise non !
Au final, une histoire qui m'a beaucoup amusée mais avec un très gros défaut...

L'intrigue se déroule dans les coulisses de l'émission de télé-réalité "Bachelor" renommé ici "Chevalier à la rose", Emma en est la productrice et va devoir arranger la rencontre entre le chevalier et plusieurs très jolies prétendantes, chose simple sauf quand Emma commence à en pincer pour le chevalier !

Je vais commencer par le négatif directement car après tout j'ai plutôt apprécié ma lecture alors je ne vais pas être trop méchante ! Au début de cette chronique j'ai donc évoqué un gros bémol qui est assez gênant car il concerne la romance, autant j'ai apprécié le reste, autant cette histoire d'amour m'a semblée complètement ratée, en bref Emma et Frantz se rencontrent, travaillent ensemble un petit moment sans qu'on ne ressente vraiment d’électricité entre eux puis couchent ensemble une fois et ensuite c'est limite l'amour fou, ce n'est pas tant l'histoire du coup de foudre qui me gêne que le fait qu'on ne voit absolument pas la naissance de leurs sentiments, ce n'est pas assez progressif, cela tombe presque comme un cheveu sur la soupe et du coup c'est impossible pour moi de m'attacher à cette romance, ou même de m'y intéresser, j'en suis même venue à me dire que j'aurais préféré ne pas avoir de romance du tout plutôt que de me retrouver face à "ça" !

Voila le seul reproche que je peux vraiment faire car le reste m'a plu, bon je ne suis pas adepte de télé-réalité, ni de télé tout court à vrai dire donc cela aurait pu être mal barré mais vivre cette émission de l'intérieur est plus amusant que je ne m'y attendais, cela ressemble vraiment au Bachelor (oui j'ai regardé un peu la première édition quand elle était diffusée, une erreur de jeunesse !) au niveau des scènes "romantiques" ultra cul cul la praline qui sont en fait complètement bidons, mais là où je trouvais cela consternant à l'écran (eh oui j'étais jeune mais j'étais déjà blasée !) là cela m'a fait sourire parce qu'on voit comment c'est pensé et on voit le comportement des prétendantes qui sont toutes plus quiches les unes que les autres, qui croient vraiment à l'histoire et qui font leurs petits caprices et leurs petits crêpages de chignons au passage, oui c'est un peu caricatural (mais c'est voulu !) mais peu importe cela n'a pas gâché mon plaisir !

Je ne dirai pas que c'est le meilleur titre du genre, mais c'est dynamique, drôle, se retrouver dans les coulisses d'une émission bidon change un peu des autres histoires en chick-lit et ce n'est pas désagréable, bref c'était pile ce que j’espérais et je compte bien découvrir d'autres titres de cette collection ("Marabout") et de cette auteure !
.
.
Ma note :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire