mardi 14 janvier 2014

L'Epouvanteur, tome 5 : L'erreur de l'épouvanteur - Joseph Delaney





L'épouvanteur; Tome 5 : L'erreur de l'épouvanteur
Joseph Delaney
Édition Bayard (Jeunesse), 2009
Traduit par Marie-Hélène Delval
393 pages
 
Genre(s) : Fantasy, Jeunesse

 
 
..
.
 .
  .
Série : L'épouvanteur

1. L'apprenti épouvanteur
2. La malédiction de l'épouvanteur
3. Le secret de l'épouvanteur
4. Le combat de l'épouvanteur ---> #
5. L'erreur de l'épouvanteur
6. Le sacrifice de l'épouvanteur
7. Le cauchemar de l'épouvanteur 
 8. Le destin de l'épouvanteur
    
.
 .
Résumé :
.
Plus que jamais, l'obscur menace le Comté. John Gregory envoie Tom dans le nord, pour qu'il poursuive sa formation auprès d'un autre épouvanteur, Bill Arkwright. Ce dernier habite un moulin hanté, non loin de dangereux marécages, et il se montre un maître implacable. Tom a du mal à supporter ses méthodes ! Or, le Malin charge sa propre fille, une puissante sorcière d'eau, d'anéantir Tom. C'est alors que Bill Arkwright commet une erreur, et le garçon se retrouve seul pour affronter sa redoutable adversaire.
.
 .
Mon avis :
.
Il faut vraiment que j'arrête d'attendre des semaines, voir des mois avant de chroniquer les tomes de cette saga, j'adore cette série mais bizarrement je n'arrive pas à en parler, d'autant plus que c'est déjà le cinquième volume et qu'à force j'ai un peu peur de me répéter...

Dans cet opus, Tom va quitter temporairement M. Gregory et Alice pour aller vivre chez Bill Arkwright, ancien apprenti de l'épouvanteur, rude et alcoolique; c'est l'occasion de changer un peu de cadre et de voir comment Tom va s'en sortir sans son maître.
Si au début j'étais un peu déçue de devoir m'éloigner de M. Gregory (moins d'Alice car j'ai toujours eu du mal avec son personnage...) j'ai vite changé d'opinion car cette période passée avec Bill apporte un nouveau souffle à la série, permet de faire mûrir Tom et de le faire devenir un peu plus indépendant (Bill n'étant pas du genre protecteur !) et donne l'occasion d'être près des marais et de rencontrer de nouvelles créatures.
Encore une fois, l'action est au rendez-vous et les révélations ne manquent pas, même si le schéma est assez semblable aux tomes précédents, la recette marche toujours pour moi.
L'atmosphère de son côté devient de plus en plus pesante et prenante, même si l'intrigue n'avait pas réussi à me conquérir (ce qui est loin d'être le cas !) rien que l'ambiance m'aurait encouragée à continuer car j'adore m'y plonger.

Bref, une saga qui continue de me passionner, j'aime et je suis impatiente de découvrir les tomes suivants !


Ma note :
 

1 commentaire:

  1. J'avais comme toi apprécié qu'on change un peu de décor avec ce tome et qu'on découvre un nouvel Épouvanteur. Bill Arkwright n'est pas quelqu'un de sympathique de prime abord mais on finit par s'attacher à lui.

    RépondreSupprimer