lundi 6 janvier 2014

Walking Dead, tome 5 : Monstrueux - Robert Kirkman / Charlie Adlard





Walking dead, tome 5 : Monstreux
  Robert Kirkman / Charlie Adlard
 Édition Delcourt, 2008
Traduit par Edmond Tourriol / Makma
137 pages 
 

Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..






Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ? ---> #
4. Amour et mort ---> #
5. Monstrueux
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait ---> #
13. Point de non-retour ---> #
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir ---> #
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Cela fait bientôt un an que Rick et les siens vivent derrière les grilles d'un pénitencier abandonné, à l'abri de hordes de zombies. Un matin, un hélicoptère survole les environs et se crashe à quelques kilomètres. Rick, Michonne et Glenn s'arment et partent secourir ses occupants. Sur place, ils découvrent de nombreuses traces de pas qui leur indique la présence d'une autre communauté humaine à proximité.
.
 .
Mon avis :
. 
Déjà le cinquième tome de la série et je suis un chouïa moins enthousiaste qu'avec les précedents, même si cela reste bon il m'a manqué un petit quelque chose.

Lors d'une expédition en dehors de la prison où ils sont désormais bien installés, Rick, Michonne et Glenn voit un hélico s'écraser, ils ne trouvent aucun rescapé mais des traces de pas les menant vers Woodbury où des survivants on fait leur nid et sont dirigés par un homme se faisant appelé Le gouverneur.

Au programme : de la violence, de la violence, et encore de la violence, si les personnages morflait déjà avant, ce n'est rien comparé à ce tome, ici le gouverneur est vraiment un psychopathe (contrairement à celui de la série qui est un personnage raté à mes yeux !) et il s'en donne à coeur joie question sadisme, si on se doute que cela va amener la suite de l'histoire, va sûrement remettre beaucoup de choses en cause et changer les personnages, sur le moment ce n'est ce pas qu'il y a de plus prenant mais cela me donne très envie de savoir comment l'histoire va évoluer maintenant que Rick et les autres sont face à ce taré de gouverneur.

Du côté de la prison il ne se passe rien à par un gros What the fuck j'ai envie de dire vu que je ne sais pas comment décrire cela, en gros Carol essaie de se taper Lori et va même jusqu'à lui demander de faire ménage à trois avec Rick, heureusement que ce n'est pas Carol le leader du groupe sinon Walking dead aurait déjà fini en secte mormone avec orgie toutes les semaines ! J'espère qu'elle va vite mettre ses hormones en veilleuse parce qu'elle commence à sérieusement me gonfler celle là !

Bref, un tome qui fait un peu office de transition selon moi, même si on ne s'ennuie pas ce n'est pas le tome que j'ai préféré mais j'attends la suite de pied ferme.



Ma note :

2 commentaires:

  1. Carol (et Lori) m'avait bien gonflée dans ce tome mais j'avais bien aimé le reste, surtout ce qui se passe avec le Gouverneur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lori gonfle tout le monde, c'est plus la peine de préciser =D Et Carol j'espère que, soit elle change soit elle crève, parce que là ce n'est plus possible !

      Supprimer