mardi 27 mai 2014

Le père Denoël est-il une ordure ? - Gordon Zola





Le père Denoël est-il une ordure ?
Gordon Zola
Édition Le Léopard Démasqué, 2013
234 pages
 
 
Genre(s) : Policier, Humoristique

.
 .
  . 

  .
  .  
  .
Merci aux éditions 
http://www.leopardmasque.com/
  .

Résumé :
  .
"SOS femmes tondues, j'écoute"...
Rien ne pouvait laisser deviner à Maître Lucien Bonplaisir, avocat de l'édition, défenseur des veuves tondues et des orphelines éplorée, qu'il serait tragiquement plongé dans un des mystères criminels les plus déroutants du XXe siècle !
Le 2 décembre 1945, l'éditeur de Louis-Ferdinand Céline, Robert Denoël, est assassiné à Paris d'une balle dans le dos...
Soixante-dix ans plus tard, bien que toutes les pièces du puzzle soient étalées devant nos yeux, le mystère reste entier !
Après le fameux "J'Ecluse", qui abordait une face cachée de la lune Dreyfus, Gordon Zola, surmontant l'omerta toujours en vigueur sur cette énigme, propose une vision décoiffante de l'époque et de l'affaire !
.
 .
Mon avis :
  .
Il y a un an environ les éditions du Léopard Démasqué m'avait contactée pour me proposer un partenariat, n'ayant plus eu de nouvelles depuis je croyais que c'était tombé à l'eau et pourtant j'ai reçu par surprise ce livre il y a quelques jou... euh semaines, merci donc pour cet envoi et pour le petit mot laissé par l'auteur !

"Le père Denoël est-il une ordure ?" se sert d'un fait véridique, le meurtre de l'éditeur Robert Denoël, qui n'a jamais été élucidé. Une enquête policière est mise en place autour de cet assassinat et l'auteur cherche à offrir une explication à ce meurtre.
Pendant ce temps, le tueur au rasoir fait couler le sang dans les rues de Paris; les collabos sont mis au piloris et un avocat et son assistante apportent leur aide grâce à leur "SOS femmes tondues"...

Bref la seconde guerre mondiale vient de toucher à sa fin, c'est le chaos et le monde de l'édition ne fait pas exception, tous les auteurs sont passés au crible et soupçonnés d'être du côté de l'ennemi, j'avoue que je ne suis pas fan des histoires relatant la seconde guerre mondiale, j'ai tellement bouffé de cette période au collège qu'aujourd'hui c'est l'overdose sauf quand cela traite d'une partie des faits encore assez méconnu ou que c'est raconté de façon différente, humoristique par exemple, et "Le père Denoël est-il une ordure" réunit ces deux points, même si l'époque n'est pas au premier plan, on y est bien ancrés et certains éléments sont correctement utilisés et s'imbriquent bien dans l'histoire.

En parlant de l'histoire, j'avoue que pendant un bon nombre de pages je me suis demandé "C'est quoi ce machin, ça part dans tous les sens !" parce que je ne voyais pas vraiment où l'auteur voulait en venir, c'était sympa mais l'intrigue par rapport à Denoël était secondaire et je ne comprenais pas pourquoi on s'attardait sur tout autre chose, finalement le puzzle se met peu à peu en place, je regrette un peu qu'on ne nous donne pas d'indice (à moins qu'ils me soient passés sous le nez comme d'habitude...) pour nous mettre sur la voie afin de pouvoir mener l'enquête nous même et deviner le fin mot de l'histoire, et le dénouement peut-être un poil précipité, mais le reste m'a convaincue, enfin de compte même s'il y a des bémols, l'intrigue est tout de même bien construite, il n'y a pas de temps morts, et ce qui est tissé autour du meurtre de Denoël (fait que j'ignorais d'ailleurs, cela m'aura appris quelque chose !) parait crédible.

Et qui plus est, si l'histoire m'a globalement plu, le style de l'auteur m'a également bien emballée grâce en grande partie à l'humour utilisé qui est à base de jeux de mots plus ou moins moisi (dans ce cas "moisi" n'est pas péjoratif, parce que plus un jeux de mot est pourri plus il me fait rire ! Oui j'ai un sens de l'humour bas de plafond !) mais aussi grâce aux personnages de l'avocat Lucien et de sa secrétaire Lucette qui n'en loupent pas une et qui sont particulièrement drôles quand ils s’énervent, ou encore à l'humour grinçant présent dans certaines scènes ou chez certains personnages.
Le livre mélange donc plusieurs genres (l'historique, le polar et l'humoristique) et c'est plutôt bien réussi !

Avant cette lecture je n'avais encore jamais lu Gordon Zola, malgré la présence de "C'est pas sorcier, Harry !" dans ma pile à lire depuis un certain temps, mais je vais sans doute me pencher plus sérieusement sur ses titres, même si "Le père Denoël est-il une ordure ?" n'est pas dénoué de défauts cette lecture m'a amusée, et j'ai passé un bon moment avec.


Ma note :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire