mercredi 7 janvier 2015

La reine rouge, tome 1 : Le prince des fous - Mark Lawrence




La reine rouge, Tome 1 : Le prince des fous
Mark Lawrence
Édition Bragelonne, 2014
Traduit par Claire Kreutzberger
384 pages

 
   Genre(s) : Fantasy

.
  .  
  .
 
Merci à
et aux éditions
http://www.bragelonne.fr/

   
 .
Résumé :
.
La Reine Rouge est crainte dans tout l’Empire Brisé.

Lâche, tricheur et séducteur invétéré, son petit-fils le prince Jalan ne figure qu’en dixième position dans la ligne de succession. Tandis que la souveraine façonne la destinée de millions de sujets, Jalan, lui, s’adonne à ses plaisirs coupables. Jusqu’au jour où il croise le chemin de Snorri, un colosse armé d’une hache décidé à venger sa famille. Le voilà entraîné vers le Nord glacé, dans un voyage mortel où il découvrira à ses risques et périls le véritable secret de la Reine Rouge...
.
 .
Mon avis :

En 2014, je ne sais pas si j'ai manqué de bol (j'ai eu une poisse d'enfer dans ma vie en général alors ce ne serait pas étonnant d'avoir été poisseuse dans mes lectures aussi !) ou si je deviens tout simplement aigrie (ce qui n'est pas impossible non plus =D) mais j'ai accumulé les déceptions dans le genre fantasy / fantastique, s'il n'y avait pas eu "L'épouvanteur", le bilan aurait été assez médiocre, et ce n'est vraiment pas ce premier tome de "La reine rouge" qui aurait relevé le niveau !

Jalan Kendeth ou "Jal", le petit fils de la dangereuse Reine Rouge, est un prince qui n'a pratiquement aucune chance de poser ses fesses sur le trône un jour, et il se fiche du peu de responsabilité qu'il peut avoir, il est arrogant, insouciant, et collectionne les aventures et les problèmes.
Mais tout change lorsque des événements se déroulants à la frontière sont rapportés et qu'une guerre semble imminente, puis qu'un attentat arrive en plein cœur de la capitale, avant que Jalan ne soit condamné à mort.
Sa vie ne tenant plus qu'à un fil, le prince décide de fuir vers le nord en compagnie de Snorri, un esclave viking...

J'avoue que je ne sais pas trop par où commencer, j'ai mis du temps avant de m'attaquer à cette chronique parce que ce livre ne m'inspire vraiment pas et très peu de choses m'ont plu dedans, je suis passé complètement à côté de cette lecture et j'ai peiné à arriver au bout...

Pour commencer, je n'ai pas vraiment adhéré à l'univers, c'est nordique, l'auteur utilise la mythologie scandinave (les Dieux Odin et Loki sont évoqués par exemple, Valhalla également) mais l'ensemble reste superficiel, j'avoue que je n'ai pas réussi à m'imaginer le cadre, donc à m'y plonger, tout est resté très flou dans ma tête, ce qui ne m'a pas aidée à m'impliquer dans l'intrigue.
Quant au fait que l'auteur emprunte une mythologie déjà existante plutôt que d'en créer une lui même ce n'est pas dérangeant à mes yeux mais dans ces cas là autant s'en servir et ne pas balancer trois noms qui s'y rapportent juste pour faire joli sinon inutile de l'évoquer, je chipote peut-être mais (je fais ce que je veux ;p) quand un livre de genre fantasy se sert de quelque chose de réel cela me perturbe un peu et si ce n'est pas justifié (et bien utilisé tant qu'à faire) je trouve que c'est mal foutu.

L'histoire ne m'a pas plus convaincue, cela partait bien mais une fois que Jal et Snorri prennent la route, l'ennui m'est tombé dessus et ne m'a plus quitté jusqu'à la fin, j'ai trouvé cela très longuet, c'est un "roadtrip" entrecoupé par des scènes d'action et de scènes entre les deux personnages pour en apprendre plus sur eux, ce n'est donc pas très original, assez répétitif et cela ne m'a tout simplement pas intriguée ni intéressée...
Ce qui est dommage parce que les deux personnages avaient du potentiel, Jalan est un sale gosse mais un sale gosse amusant à suivre, il n'est pas un héros à la base et il a une évolution intéressante, Snorri a une histoire qui aurait pu éveiller mon intérêt, et il y a une bonne alchimie entre les deux mais cela se retrouve noyé sous une histoire un peu brouillonne et facilement oubliable (voila pourquoi je ne parle pas de ce qui se rapporte à la magie dans ce livre, parce que je l'ai complètement oublié !)

Je n'ai pas grand chose à dire sur le style de l'auteur, ce n'est ni bon ni mauvais, c'est passable, j'ai par contre apprécié les touches d'humour qui ne sont pas désagréables et toujours les bienvenus pour apporter un peu de légèreté à l'ensemble. J'ai tout de même un bémol quand à certains dialogues, j'ignore si ça vient de la version originale ou de la traduction, mais trouver des jurons désuets (comme "bigre") et des insultes plus contemporaines ("p*tain de m*rde" par exemple) mélangés dans le livre donne un rendu un peu bizarre, cela n'est qu'un petit détail mais cela m'a fait un peu tiquer sur le moment !

Ma chronique est assez brève mais je le redis, cette lecture ne m'a pas emballée et chroniquer un livre qui m'a laissée indifférente n'est pas toujours simple, je retiens surtout les personnages qui sont réussis mais le reste n'a pas atteint son but avec moi, je suis restée très largement sur ma faim et je n'aurais probablement pas le courage de donner une chance au tome suivant !

Pour finir, même si je n'ai pas aimé cette lecture, je remercie tout de même Babelio et les éditions Bragelonne pour la découverte !
 

Ma note :
 

4 commentaires:

  1. dommage qu'il ne t'ai pas plu, perso, il me tente beaucoup et j'enrage d'avoir loupé les partenariats ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis dedans et je galère pouh, je suis pourtant une grande fan de fantasy mais là j'ai du mal à avancer dans ma lecture :/ j'ai aussi remarqué les différences d'epoque du langage, de même certains noms de pays/continents sont les mêmes d'autres changent totalement, c'est bizarre....

    RépondreSupprimer
  3. Aaaah ben me voilà rassurée ! Je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé. Je l'ai fini hier soir, après presque 1 mois de dur labeur ! Mon dieu quelle torture !

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part je n'ai pas trouvé ça si horrible, c'est loin d'être le meilleur livre que j'ai lu mais j'ai tout de même aimé l'expérience. Pour ce qui est des dieux nordiques et des expressions employées cela est certainement dû au fait que l'histoire se déroule dans le future et j'espère voir l'histoire et les complots se développer lorsque les personnages eux même la comprendrons. : )

    RépondreSupprimer