lundi 26 janvier 2015

Mortelle Adèle, Tomes 5 à 7 - Tan / Miss Prickly


Mortelle Adèle, tomes 5, 6 et 7
  Tan / Miss Prickly
 Édition Globulle, 2013 / 2014
95 pages


Genre(s) : Bande-dessinée, Humoristique


..

Série : Mortelle Adèle

1. Tout ça finira mal
2. L'enfer c'est les autres
3. C'est pas ma faute !
4. J'aime pas l'amour ---> #
5. Poussez vous, les moches
6. Un talent monstre
7. Pas de pitié pour les nazebroques !
.
 .

Résumés :
 
« Je ne sais pas vous, mais moi, j’en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j’ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l’école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C’est l’heure de la revanche des bizarres!!! »
 ~
J'ai enfin réussi une de mes expériences ! J'ai créé un zombie ! Mais difficile de le faire passer inaperçu à la maison ou à l'école tellement il sent mauvais et ne pense qu'à manger tout ce qui bouge... Je l'ai appelé Owen, et tout le monde croit que c'est mon correspondant en Transylvanie... Chut !
  ~
Au secours ! Mes parents m'ont envoyée dans l'endroit le plus horrible de la planète !
Pas de télévision, pas de jeux vidéo, pas d'Ajax à torturer...
juste des arbres, des arbres et encore des arbres !
Mais faites-moi confiance, la colonie des Ragondins Joyeux va se souvenir longtemps de mon passage ici !
 
 
Mon avis :
. 
Cinquième, sixième et septième tomes des aventures de la seule enfant du monde que j'adore, Adèle la sadique, et c'est encore une fois un pur bonheur, des fous rires à n'en plus finir et trois nouveaux coups de cœur !

Après avoir essayé de dézinguer Ajax, son chat, en l'enterrant vivant, en l’empoissonnant avec du lait périmé, en l'envoyant dans un mur sur une fusée, ou jouer avec lui à "attrape la ba-balle" en remplaçant la balle par une lampe de chevet, puis après s'être acharnée contre son pitit n'amoureux Geoffroy à coups d'électrocution et autres joyeusetés du même cru, elle prend cette fois pour cible Jade et les autres poupées barbie de l'école, et pour bien les faire baver elle s'entoure des autres laissés pour compte, c'est donc parti pour la guerre losers vs pimbêches, tout en continuant bien sur d'essayer de zigouiller le chat et Geoffroy, on peut dire qu'Adèle est un bourreau de travail !
 
 
 
Dans le tome 6, Adèle ne trouve rien de mieux à faire que de se mettre aux fourneaux pour... fabriquer un zombie ! Elle y parvient, mais si Owen le zombie remplit bien sa mission en essayant de boulotter les filles de l'école et les parents d'Adèle, il n'est par contre pas au point quand il s'agit de becter cette saleté d'Ajax, pas de bol !

Et enfin dans le tome 7, les parents d'Adèle ont eu l'idée stupide de l'envoyer en camp de vacances bien hippie où on fait des couronnes de fleurs et où on fait des papouilles aux castors, mais lâcher un monstre comme Adèle dans la nature n'est pas des plus intelligents car au final cela donne des cabanes qui flambent, des gamins traumatisés et des animaux sauvages terrorisés !
 
 
Ayant déjà chroniqué les quatre premiers tomes, je ne vois pas trop quoi ajouter de plus, si au moins j'avais quelque chose à critiquer ce serait facile, mais non, tout me plaît dans cette série ! 
Le personnage d'Adèle devient de plus en plus fendard au fil des tomes, et de plus en plus machiavélique, et je suis sure que si vous laissez Adèle cinq minutes en tête à tête avec le Kraken elle serait capable de faire pleurer la bestiole vu qu'elle ne manque jamais de ressources !

Les histoires ne sont jamais répétitives, les dessins sont toujours aussi excellents et Adèle n'est pas la seule à me faire rire, son ami imaginaire Magnus ou encore ses parents sont aussi bien en forme !
Bref si je ne devais plus lire qu'une seule série de bandes-dessinées jusqu'à la fin de ma vie, sans hésitation je choisirai celle-ci car je ne me lasse pas des aventures d'Adèle, je n'en ai jamais assez à vrai dire, et cela va être long d'attendre jusqu'à ma lecture du tome suivant !
 
 
 
 
Ma note :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire