mercredi 13 janvier 2016

Walking Dead, tome 12 : Un monde parfait - Robert Kirkman / Charlie Adlard




Walking dead, tome 12 : Un monde parfait
  Robert Kirkman / Charlie Adlard
 Édition Delcourt, 2010
Traduit par Edmond Tourriol / Makma
137 pages 

 

Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..






Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ? ---> #
4. Amour et mort ---> #
5. Monstrueux ---> #
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait
13. Point de non-retour ---> #
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir ---> #
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Alors que les Etats-Unis sont devenus un cimetière à ciel ouvert, Rick et ses compagnons tentent de survivre malgré la violence endémique.
.
 .
Mon avis :
. 
Bon, après plusieurs très bons, voir excellents, tomes il y avait des chances pour que mon enthousiasme s'effrite un peu à un moment donné, je ne m'inquiète pas pour la suite mais ce tome ne fait pas parti de mes préférés et sent un peu le réchauffé.

Sur la route pour Washington, les survivants rencontrent Aaron qui les conduit jusqu'à sa communauté qui semble vivre comme si de rien n'était et que l'arrivée des zombies n'avait jamais eu lieu...
Cette ville paisible où la vie parait trop belle pour être vraie ne vous rappelle rien ? Eh si : Woodbury ! Ce qui explique mon sentiment de déjà-vu, je ne sais pas comment cela va tourner (même si j'ai ma petite idée !) mais si les choses se révèlent aussi désastreuses qu'à Woodbury cela m'emballe moyennement de revoir les mêmes scènes et j'espère que Robert Kirkman trouvera le moyen de me surprendre...
L'histoire de ce volume se concentre donc avant tout sur l'installation du groupe à Alexandria, la découverte de Douglas Monroe, le leadeur de cette ville, qui a l'air... louche (deviendrais-je aussi parano que Rick ?) et bien lourd à tourner autour d'Andrea (elle a dit non mec alors trouve toi une autre volontaire et calme ton froc !) et les différentes rencontres entre nos survivants et les habitants de la ville qui ne se passent pas forcément au mieux, Carl, Michonne et les autres après tout ce qu'ils ont vécu sont plus que jamais sur leur garde et les premiers moments à Alexandria vont provoquer quelques étincelles. Ce n'est pas toujours passionnant mais cela permet de voir nos personnages avec des humains "normaux", qui ne sont pas aussi affectés par la situation.
Ce douzième tome fait aussi une petite place à l'intrigue concernant Washington et je savais déjà comment cela allait évoluer mais je suis curieuse de découvrir ce qui se passera ensuite (et oui c'est galère d'en parler sans spoiler :D)

Je dois admettre que je ne sais pas quoi dire d'autre sur ce tome, c'est assez mollasson et il n'y a rien de bien nouveau en ce qui concerne la bande de Rick, c'est toujours plaisant à lire bien sur mais ayant été habituée à mieux ce tome me laisse un peu sur ma faim. J'espère que nous sommes dans un petit ventre mou et que l'histoire va repartir de plus belle par la suite.



Ma note :

4 commentaires:

  1. Dans ce tome, j'avais bien aimé la différence de comportement entre la bande de Rick devenue méfiante sur tout et les habitants d'Alexandria, un peu naïfs et confiants. Après oui, c'est du réchauffé et ce n'est pas près de changer :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois ça, j'en suis au tome 14 et ça peine à sortir la tête de l'eau :s

      Supprimer
  2. Ouais t'inquiète, ça va repartir... mais je te dis pas quand !! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'étonne pas, je sais que tu aimes me voir souffrir :o =D

      Supprimer