mardi 19 janvier 2016

Walking Dead, tome 13 : Point de non-retour - Robert Kirkman / Charlie Adlard




Walking dead, tome 13 : Point de non-retour
  Robert Kirkman / Charlie Adlard
 Édition Delcourt, 2011
Traduit par Edmond Tourriol / Makma
142 pages 

 

Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..




Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ? ---> #
4. Amour et mort ---> #
5. Monstrueux ---> #
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait ---> #
13. Point de non-retour
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir ---> #
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Aux portes de Washington, Rick et ses compagnons intègrent une communauté de survivants visiblement épargnée par le fléau qui ravage l’humanité depuis un an maintenant. Pas d’apparition de zombie. Mais ce retour au calme et à une vie presque normale ne se fera pas sans heurts et révèlera au grand jour les difficultés d’adaptation de chacun.
.
 .
Mon avis :
. 
Après un douzième tome peu convaincant voila un nouveau volume qui n'améliore pas les choses et c'est même la première fois de la série que je m'ennuie, ce qui me fait redouter un peu la suite il faut bien le dire !

L'histoire prend une nouvelle fois place à Alexandria, le groupe prend peu à peu ses marques et essaie de revenir à une vie plus ou moins normale mais certains restent méfiants, dont Rick bien sur qui non seulement fait tout pour récupérer des armes mais commence aussi à se mettre des habitants à dos...

Alexandria ne me réussit pas apparemment, je trouve que l'histoire est en train de s'engluer dans quelque chose de pas très folichon et je ne sais pas du tout où cela va nous mener mais j'espère que cela ne durera pas longtemps et que Kirkman va trouver une façon au moins un peu surprenante pour mettre fin à cette vie paisible -et bien chiante- que les personnages sont en train de mener.
Alors oui il y a quelques révélations sur la façon dont Monroe dirige la ville et sur ce qu'il a fait pour maintenir la paix, mais on se doute que ce n'est pas un bisounours et qu'il n'était pas suffisant de dire aux habitants d'être gentil pour que tout se passe bien, cela n'a rien d'étonnant et ces longues pages de flash-back ont achevé mon intérêt pour ce tome, tout comme Rick qui revient sur ce qui s'est passé avec Shane d'ailleurs... C'est bon on était là, on s'est tapé cette histoire une fois ce n'est pas la peine de la recycler !

Bref, à côté de cela nous avons quelques passages avec Glenn et Maggie qui sont bof, avec Andrea qui ne sont pas mal et "logiques", avec Michonne qui ne servent à rien, ou encore avec Rick et Carl qui font leur effet.
Ce tome compte aussi un peu d'action, que ce soit avec les zombies dont les sales tronches m'avaient manqué ou avec des mecs sortis de je ne sais pas où et qui sont venus pour je ne sais pas quoi... vraiment je n'ai rien compris à cette partie, c'est le foutoir complet, j'ai déjà mis 10 pages à reconnaître la nouvelle gueule de Rick parce que cet idiot s'est rasé mais alors pour le reste j'ai essayé de recoller les morceaux, sans succès, je ne sais pas d'où Kirkman nous a sorti ces personnages et je ne sais pas ce que Adlard avait bu mais les dessins n'aident pas à y voir plus clair, je ne me suis jamais plainte du coup de crayon jusque là mais à ce moment cela part dans tous les sens et une scène qui devrait être très simple à comprendre se retrouve finalement brouillonne.

Pour finir, j'aimerai sincèrement que le père Gabriel se fasse bouffer, deux tomes (ou trois ?) qu'il est là et je n'en peux plus, je n'en peux plus de le voir chouiner et de se pisser dessus, mais en plus d'être une chochotte il essaie de foutre le boxon, bonjour la charité chrétienne...

J'ai été plus sévère que je ne le voulais avec cet opus mais beaucoup de choses m'ont agacée dans "Point de non-retour" et je crains de devoir les supporter dans les tomes suivants, j'espère me tromper et pouvoir écrire d'autres chroniques plus positives sur cette série ! 



Ma note :

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas été aussi sévère que toi pour ce tome mais c'est vrai que je l'avais trouvé encore moins bon que les précédents. Et comme toi, j'avais eu du mal à reconnaître certains personnages. Enfin disons que depuis le tome 2, j'ai toujours du mal à savoir qui est qui, mais là avec le rasage de Rick c'était la cata ! :D

    RépondreSupprimer