jeudi 11 février 2016

Walking Dead, tome 15 : Deuil & espoir - Robert Kirkman / Charlie Adlard




Walking dead, tome 15 : Deuil & espoir
Robert Kirkman / Charlie Adlard
Édition Delcourt, 2012
Traduit par Edmond Tourriol / Makma
138 pages


Genre(s) : Comics, Horreur, Zombie


..




Série : Walking dead

1. Passé décomposé ---> #
2. Cette vie derrière nous ---> #
3. Sains et saufs ? ---> #
4. Amour et mort ---> #
5. Monstrueux ---> #
6. Vengeance ---> #
7. Dans l’œil du cyclone ---> #
8.  Une vie de souffrance ---> #
9. Ceux qui restent ---> #
10. Vers quel avenir ? ---> #
11. Les chasseurs ---> #
12. Un monde parfait ---> #
13. Point de non-retour --> #
14. Piégés ! ---> #
15. Deuil & espoir
16. Un vaste monde
17. Terrifiant 
    
.
 .
Résumé :
.
Malgré l’horreur des récents événements, les rescapés d’Alexandria surmontent leur douleur et se concentrent déjà sur la reconstruction psychologique et physique de leur communauté.
Andrea supervise l’enseignement du tir à l’ensemble des survivants, Abraham dirige l’équipe chargée de fortifier l’enceinte de la ville et Rick… Rick est sans doute celui qui a le plus de mal à se remettre. Et pour cause...
.
 .
Mon avis :
. 
Me voila déjà au quinzième tome de la série que j'ai entamée il y a pratiquement 3 ans mine de rien et je ne sais pas si le fait que j'ai accéléré ma lecture et enchaîné les derniers tomes en quelques semaines a joué mais je trouve que l'histoire peine à se sortir la tête de l'eau.

Encore une fois l'intrigue reprend là où elle s'est arrêtée dans le tome précédent, le carnage est fini et il faut bien faire le ménage, panser les blessures, enterrer les morts et trouver des solutions pour que cela ne se reproduise pas.

L'essentiel de ce tome se concentre sur Carl, le gamin a été gravement touché et se trouve dans le coma, on ne sait pas s'il va se réveiller, et si c'est le cas on ne sait pas s'il aura toutes ses facultés. Le reste du temps on jongle entre Michonne qui se recueille, Maggie qui chouine parce qu'elle a peur pour Glenn (c'est un poil redondant d'ailleurs), Andréa qui donne des leçons de maniement d'armes à ceux qui ne savent pas s'en servir, Rosita et Abraham qui nous font des scènes de ménage (Amour, gloire et zombiiiieess) et les autres, les habitants d'origine d'Alexandria dont je n'arrive pas à retenir les noms et dont je n'ai un peu rien à cogner pour être honnête !

Dit de cette façon on pourrait croire que ce tome m'a gonflée mais je suis de mauvaise foi parce que ce n'était pas si ennuyeux que cela en a l'air, déjà le père Gabriel est totalement absent et forcément c'est une bonne chose (et si j’apprends qu'en fait il est mort de déshydratation à force de pleurnicher alors je serai très heureuse !) et l'intrigue globalement n'est pas mauvaise, les pages se tournent vite, ce qui concerne Carl ne s'étire pas en longueur inutilement et est plutôt bien "géré", Andréa commence à trouver une vraie place (en tout cas je l'espère), on en a enfin fini avec cette histoire de Lori qui parle avec Rick au téléphone (du moins je l'espère aussi !) et il y a même une bonne scène d'action qui si elle est prévisible est cohérente par rapport aux événements antérieurs.

Mais il n'y a donc pas que du positif à dire sur "Deuil & espoir" déjà les histoires de couples sont barbantes, cela ne prend pas énormément de place mais les scènes Maggie / Glenn et Rosita / Abraham sont entre drama et niaiserie et cela a du mal à passer, je pense que Kirkman est largement plus doué pour écrire des scènes de boucherie que des scènes de romances !
Ensuite  comme je le disais les habitants d'Alexandria (Heath et les autres...) me laissent indifférente parce que l'auteur n'arrive tout simplement pas à les rendre attachants ou intéressants et ils peuvent très bien servir de viande pré-emballée aux zombies que cela ne me fera ni chaud ni froid !
Mais surtout ce qui commence à m'agacer c'est que certains personnages sont encore trop en retrait, j'adore Rick et Carl mais j'aimerai bien que les autres aient aussi plus de scènes, je vais radoter mais j'aimerai vraiment que Michonne et Andréa soient plus mises en avant, d'autant que beaucoup de membres du groupe étant cannés il y a le temps de s'attarder sur elles maintenant !

Bref, ce n'est pas un mauvais tome mais il y a encore trop de bémols pour que je dise qu'il est vraiment bon, à voir si Kirkman réussi à réparer ses erreurs par la suite pour que Walking dead retrouver sa qualité.


Ma note :

1 commentaire:

  1. Bon j'ai relu ma chronique de l'époque (il y a deux ans) et j'avais trouvé ce tome pas mal, un tome de transition en fait mais pas désagréable à lire.

    RépondreSupprimer