dimanche 8 mai 2016

Coeurs-brisés.com - Emma Garcia



Coeurs-brisés.com 
Emma Garcia
Édition J'ai lu, 2013
Traduit par Marie Boudewyn
  415 pages

   Genre(s) : Chick-lit, Contemporain
 
.
  .  

Résumé :
.
Abandonnée pour la troisième fois à la veille de leur mariage par son fiancé, Rob, Vivienne Summers, une londonienne d’une trentaine d’années, imagine alors un site Internet, coeurs-brisés.com, où tous les coeurs en perdition pourraient trouver refuge. Ses déboires l’amènent à abuser un peu trop du Chardonnay, ce qui déclenche toute une série de situations cocasses et embarrassantes. Notamment lorsqu’elle se réveille auprès de son meilleur ami, Max, un peintre qu’elle a connu à la Fac et qui l’aime en secret depuis toutes ces années. Ensemble, ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d’oublier Rob. Mais ce dernier réapparaît et lui avoue qu’il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu’elle s’était imaginée avec lui redevient tout à coup possible… Pétillant, drôle, moderne, le premier roman d’Emma Garcia séduira toutes les femmes. Car nous avons toutes en nous un peu de Vivienne Summers...
.

 .
Mon avis :

Avec un résumé pareil je m'attendais à un livre qui fait du bien, qui remonte le moral, qui donne envie de se bouger les miches pour faire des choses dont on a envie, bref tout... l'inverse de ce que ce livre a provoqué chez moi (c'est à dire : mettre des claques à l'héroïne, cramer le bouquin et aller me coucher !)

Vivienne et Rob sont sur le point de se marier et elle nage dans le bonheur, d'autant que son "prince charmant" l'a bien fait poireauter et a déjà fait annuler le mariage deux fois de suite, cette fois ci elle est sure que c'est la bonne et elle se voit la bague au doigt et peut-être qu'ils ne tarderont pas à fonder une famille, quand même le futur mari ne va pas se barrer pour la troisième fois ! Si ? Ah ba si !
A quelques heures de la cérémonie elle se retrouve larguée sans ménagement parce qu'évidemment en grand gentleman qu'il est Rob n'est pas foutu de faire part de ses doutes à l'avance et envoie bouler sa chère et tendre comme un vulgaire coton-tige sale et s'enfuit comme un voleur.
Plutôt que de se dire que de toute évidence ce n'est pas le bon et qu'elle devrait trouver un autre homme (de préférence un homme bien, ça la changerai !) Vivienne se met en tête de faire retomber Rob sous son charme, parce qu'après tout quelle femme hétérosexuelle ne rêve pas d'être avec un homme qui l'a traite comme un quantité négligeable, voir comme un bouche-trou en attendant de trouver mieux ?!
Bref vous l'aurez compris, nous voila embarqués dans une merveilleuse histoire d'amour digne de Jane Aus... Non ? Bon bah non alors !

Avant d'entamer une lecture j'aime bien m'imaginer ce que je vais ressentir, dans quelle atmosphère je vais être plongée, si je vais rire ou être touchée, si cela va être épique ou apaisant, et parfois je tombe juste, d'autres fois non mais le livre arrive à me divertir et je m'en contente, et dans d'autres cas je me retrouve face à titre comme "Coeurs-brisés.com" qui ne m'apporte rien de ce que j'attendais, qui ne me divertit pas et qui en plus m'énerve.

Je ne suis probablement plus aussi réceptive à la chick-lit (ou ce qui s'en rapproche) qu'avant, à par les titres du genre qui ont de la profondeur (comme les romans d'Isabel Wolff), le reste peine à m'enthousiasmer mais il faut dire qu'à force de lire les mêmes intrigues la lassitude a finit par s'installer, dans "Coeurs-brisés.com" on se retrouve une énième fois face à une héroïne qui n'existe qu'à travers sa vie sentimentale et c'est fatiguant, déjà parce que l'héroïne en question est insupportable mais j'en parlerai après, mais aussi parce que rien ne se dégage de ce texte, cette histoire de site internet où les âmes en peine pourraient se retrouver aurait pu rendre le récit touchant et réconfortant mais ce n'est pas du tout développé, ce n'est là que pour être utilisé dans les histoires de cœur de Vivienne, c'est juste du gâchis.
Le reste donc n'est pas meilleur, l’héroïne passe son temps à chouiner et met tout en œuvre pour que sa relation avec Rob reprenne et on ne se demande bien pourquoi vu que ce mec est loin d'être une perle, puis elle finit dans les bras de son meilleur ami qui (comme c'est pratique !) est amoureux d'elle, et on voit vite arriver un espèce de triangle amoureux terriblement pas intéressant qui ne réserve aucune surprise, et qui n'a même pas lieu d'être en fait car tout le long de l'histoire je me suis demandé pourquoi elle voulait tant récupérer Rob qui est un abruti alors que Max est adorable, drôle et se préoccupe d'elle !
Et je ne parle même pas des scènes où Vivienne picole comme un trou et se couvre de ridicule, c'est censé être drôle ?! Personnellement je trouve cela plus gênant qu'autre chose, là ce n'est plus de la maladresse c'est juste que c'est une cruche.

Et il n'y a pas que cela, de manière générale Vivienne est pitoyable, elle se fait traiter comme la dernière des bouses mais elle en redemande et je ne supporte pas ce genre de comportement, peut-être que je suis trop dure parce que je n'ai jamais vécu ce genre de relation (en même temps le ou la premier(e) qui essaiera se fera jeter directement) mais la voir se lamenter sans arrêt pour un mec aussi infect (et plus les pages défilent plus on se rend compte que c'est un trou de balle fini) m'énerve, je ne peux avoir aucun respect, aucune empathie, aucune affection pour quelqu'un qui se laisse autant marcher dessus et qui en plus trouve cela normal et justifié et le fait que j'ai détesté cette héroïne a largement contribué au fait que cette lecture a été très désagréable, parce que non seulement Vivienne est une loque mais elle est aussi narcissique, tout doit tourner autour d'elle, ses amis doivent toujours être disponibles pour elle (la réciproque par contre elle s'en fout), elle se console avec Max et une fois que Rob revient elle n'a même pas la présence d'esprit (et la maturité tant qu'à faire) d'en parler avec Max, en gros elle me fait penser à une gamine capricieuse et étant donné qu'elle a une trentaine d'années c'est quand même assez triste.
Par ailleurs, je me sens presque insultée quand le résumé prétend que ce livre plaira à toutes les femmes (merci les généralités) parce que "nous avons toutes en nous un peu de Vivienne Summers" !
En fait aucun personnage ne m'a emballée, il y a bien Max qui donc apporte un peu d'humour et de fraîcheur à cette bouillie fadasse mais tous les autres sont plus ou moins sans intérêt.

Pour en revenir à l'histoire, à mes yeux elle est horriblement creuse, j'en demandais peut-être trop mais ne rien trouver d'autre que de bêtes histoires sentimentales me déçoit, je n'ai rien contre les romances il y en a beaucoup qui m'attendrissent mais j'aime aussi découvrir quelque chose à côté, d'autres facettes de l'histoire ou que les personnages soient vraiment travaillés, qu'on puisse presque croire qu'ils sont réels, ce qui n'est pas le cas avec ce titre, en tout cas dans le vraie vie je ne rencontre jamais personne qui ne se défini que par sa situation amoureuse et qui n'a aucun but, aucun rêve, aucune passion autres que ceux qui se rapportent à la vie de couple et j'aimerai retrouver cela dans mes lectures, mais là on en est très loin...

Bref, je suis virulente dans cette chronique mais j'ai vraiment passé une mauvais moment avec ce livre, j'ai eu l’impression qu'on me prenait pour une andouille en me servant une histoire aussi réchauffée et avec un personnage principal aussi pénible, tellement pénible que Vivienne fait presque de la concurrence à Anastasia Steele (50 nuances de daubes), c'est dire !


Ma note :
 

1 commentaire: