jeudi 21 juillet 2016

Starters, tome 2 : Enders - Lissa Price




Starters, Tome 2 : Enders
Lissa Price

Édition Robert Laffont, 2013
Traduit par Cécile Ardilly
401 pages

Genre(s) : Science-fiction, Jeunesse

.
 
 .
  . 
  .   .  
  .
 Série : Starters
1. Starters ---> #
2. Enders

 

Résumé :
  .
MESSAGE SPÉCIAL DU PDG DE PRIME DESTINATIONS À L’ATTENTION DES STARTERS :

LA LOCATION DE VOS CORPS A ÉTÉ INTERROMPUE.
MAIS N’OUBLIEZ PAS,
JE CONTRÔLE TOUJOURS VOTRE ESPRIT.

Je peux voir à travers vos yeux.
Vous forcer à dire ce que je veux.
Vous pousser à entrer dans n’importe quel lieu.

Alors, juste un petit conseil : ne faites confiance à personne, même pas à vous-même !

VOTRE VIE M’APPARTIENT.
.
 .
Mon avis :
  .
Après le premier tome j'espérais que l'auteure se soit un peu plus creusé la soupière et ait développé l'univers de la série, mais au fond je savais pertinemment que je pouvais toujours attendre et sur ce point au moins je ne suis pas déçue ! Et comme je suis une fille fiable qui tient toujours ses promesses (enfin quand ça l'arrange surtout) et que j'avais dit que je serai virulente en cas de frustration de ce genre, je ne vais pas me gêner pour l'être !

Malgré la chute de Prime Destinations, Callie a toujours sa puce implantée dans la tête et Le Vieux ne se gêne pas pour s'en servir et communiquer avec Callie. Qui plus est il est capable de prendre le contrôle de tous les Starters ayant des puces et les utiliser comme des armes.
Commence alors une course contre la montre pour découvrir qui est le Vieux et trouver un moyen de l'arrêter.
Ah oui et accessoirement Callie entend la voix de son père grâce à sa puce... alors qu'il est sensé être mort... je dis ça en passant... Si vous avez l'impression que l'auteure nous prend pour des demeurés, c'est normal !

Bref, je vais me répéter par rapport à ma chronique sur le premier tome mais encore une fois, même si ma lecture ne date que de quelques jours, l'histoire commence déjà à se faire oublier au point que j'ai dû relire les dernières pages parce que je n'arrivais plus à me rappeler du dénouement, il faut avouer que ce n'est pas bon signe mais je vais quand même essayer de me rafraîchir la mémoire pour relever tout ce qui cloche dans cette suite, parce que les points positifs ne sont pas nombreux, à par quelques bons rebondissements et la lecture qui reste fluide malgré l'ennui, le reste ne m'a pas convaincue !

Pour commencer forcément le plus gros reproche que je peux faire concerne l'univers qui n'est pas aussi développé qu'il aurait pu, honnêtement je ne m'attendais plus vraiment à savoir par quels moyens les échanges de corps avaient pu être mis en place, j'avais fait mon deuil la dessus, mais j’espérais au moins en savoir plus sur les spores qui ont tué la plus grosse partie de la population, d'où elles venaient, pourquoi les Starters et Enders n'en avaient pas ressenti les effets et vu qu'elles sont évoquées pendant plusieurs pages au cours du livre j'attendais les explications et... finalement il n'y a rien eu, je ne sais pas si l'auteure n'a juste pas cherché à trouver le pourquoi du comment ou si elle a jugé que c'était inutile de le partager avec nous, mais on frise la fainéantise et vu que l'histoire ne casse déjà pas des briques à la base si à côté de cela il n'y a pas un univers un tant soit peu solide et réfléchi, il y a de quoi vite décrocher.

Parce que l'histoire n'a rien d'extraordinaire, certains retournements de situation sont bien trouvés mais le reste est fade, Callie rencontre Hyden (le beau et mystérieux Hyden, comme c'est original...) les deux vont essayer de trouver un moyen de débarrasser Callie de sa puce et vont se lancer aux trousses du Vieux et mettre fin à ses méfaits, trame assez classique donc, qui peut fonctionner si l'action est bien dosé ce qui n'est pas franchement le cas ici, l'intrigue avance de façon assez poussive et il y a pas mal de moments de flottement qui n'aident pas à trouver un bon rythme.
Et je ne vais pas trop m'entendre sur le dénouement, comme je l'ai dit je l'avais oublié et ce n'était pas plus mal parce que les fins où tout est bien qui finit bien me gonflent !

Comme vous vous en doutez sûrement ce deuxième tome a aussi son lot de niaiserie, je ne vais pas en parler parce que je ne veux pas devenir vulgaire mais j'aimerai revenir sur un petit détail; avec ce tome on se rend bien compte des limites de la narration à la première personne puisque lorsque Callie et Hyden s'embrassent alors que lui a emprunté le corps d'un autre jeune homme, aucun des deux ne voit vraiment le côté malsain de cette scène et si l'histoire avait été racontée à la troisième personne cela aurait été le bon moment pour faire comprendre que faire n'importe quoi avec le corps d'un autre sans son consentement ce n'est pas normal, c'est glauque, c'est non alors bats les pattes ! Autant c'est évident pour moi, autant certains lecteurs ont pu se dire que cette scène était choupinette et une petite réflexion la dessus aurait été la bienvenue, mais bon ça ou le reste on peut s'asseoir dessus après tout essayer de donner un peu de profondeur et d'intelligence à un récit c'est surfait autant se concentrer sur UNE ROMANCE TOUTE POURRIE entre une gourdasse naïve et un mec identique à tous les autres mecs des livres young-adult !

Je suis bien contente que cette série ne compte que deux tomes car je n'aurais pas eu le courage de continuer s'il y avait eu une suite, je trouve que l'auteure a gâché tout le potentiel qu'avaient l'univers et l'histoire et a sombré dans la facilité, "Starters" est donc une dystopie que j'oublierai très vite...

 

Ma note :
 

1 commentaire: