mercredi 14 septembre 2016

La sélection, tome 1 - Kiera Cass




La sélection, tome 1
Kiera Cass

Édition Robert Laffont, 2012
Traduit par Madeleine Nasalik
  343 pages

Genre(s) : Jeunesse, Romance
 
 
 
 
 
 .
Série : La sélection
1. La sélection
2. L'élite
3. L'élue
4. L'héritière
5. La couronne
. 
  .   .  
Résumé :
  .
35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?
.  .

Mon avis :
  .
Cela fait plusieurs années que ce premier tome est sorti et presque autant de temps qu'il est sur ma wish-list, entre les avis dithyrambiques et ceux plus froids je n'étais pas motivée à commencer ma lecture, il aura fallu attendre un jour ennuyeux où j'étais dans un état de zombification avancé et que je cherchais un livre très léger pour que je m'y mette...

Suite à un micmac économique et géographique, les Etats-Unis sont devenus une monarchie baptisée Illéa où la population est partagée en six castes, de la première (la famille royale) à la sixième (les plus miséreux).
L'héroïne de ce premier tome qui s'appelle America, a 16 ans et fait partie de la cinquième classe sociale (les artistes) et est amoureuse de Aspen, un membre de la sixième. Leur romance est interdite et ils la vivent en secret en attendant de pouvoir vivre ensemble et se marier quand ils auront suffisamment d'argent pour le faire.
Mais à ce moment là Maxon, le prince, est forcé par sa famille de trouver sa future épouse et reine, et une télé-réalité est lancée pour la trouver, toutes les jeunes filles du royaume espèrent gagner la couronne pour se sortir d'une situation plus ou moins précaire, à l'exception d'America qui accepte finalement de participer au concours pour satisfaire sa famille et qui ne s'attend pas du tout à être retenue et qui va pourtant faire partie des 35 prétendantes du prince...

J'avoue qu'en commençant la première page je m'attendais à quelque chose de très bête et de très niais et je me préparais à écrire une chronique assassine dessus, mais finalement même s'il y a beaucoup à en redire, il faut avouer que je n'ai pas trouvé cette lecture désagréable, au point de vouloir lire la suite, pour connaître le futur de l'héroïne mais surtout pour savoir si le côté dystopique va être accentué, à voir !
Pour le moment cette série est très légère niveau science-fiction, c'est évoqué rapidement mais les conséquences de cette monarchie (une sorte de révolte) ont au moins leur petite place dans ce premier tome et j'espère que cela mènera quelque part, par contre honnêtement je n'espère aucune réponse quand à l'origine de la monarchie, des castes sociales, de la chute des Etats-Unis... On a déjà vu plusieurs auteurs de dystopies jeunesse qui sont infoutues de creuser leur univers donc là je n'attends rien, ce sera plus simple !

Bref, ce tome d'introduction se concentre avant tout sur America, un peu sur sa vie avant le jeu où on la voit surtout faire des projets avec Aspen et essayer de l'aider en lui donnant de la nourriture (vu qu'il fait parti de la castre qui crève de faim) (ce qui ne l'empêche pas d'avoir sa fierté mal placée et de se comporter comme un petit macho de base parce qu'il trouve cela intolérable que sa petite-amie apporte à manger) (bon bin crève avec ton ingratitude alors !), c'est la partie à laquelle j'ai le moins accroché, parce que Aspen m'a barbée et vu qu'il apparaît dans pas mal de scènes et que dans le reste America ne pense qu'à lui ou presque, forcément j'avais hâte qu'on passe à la suite, c'est à dire les premiers pas de l'héroïne parmi les prétendantes du prince, et sa rencontre avec ce dernier, certaines choses sont évidentes mais j'ai assez apprécié la relation entre les deux, America fait office de confidente et de guide et en échange le prince la garde dans le jeu pour qu'elle puisse profiter de cette vie sans privation, on sent venir le triangle amoureux (à mon grand regret) mais j'ai apprécié leur complicité, même si séparément les deux personnages ne sont pas spécialement attachants, ensemble cela fonctionne.

Par contre si l'histoire est mignonne elle est tout de même bien simplette, l'aspect télé-réalité n'est pas franchement mis en avant, on a même tendance à l'oublier par moments, je m'attendais à un peu plus de mise en scène, un peu plus de coups bas entre les candidates, sans aller jusqu'au malsain faire en sorte que cette télé-réalité fictive ressemble à celles que nous pouvons connaître dans la réalité n'aurait pas été de trop, et puis malgré l'enjeu les candidates sont un peu trop gentilles, excepté la garce de service on croirait que les autres sont en colo entre copines, je pense que l'auteure voulait avant tout s'attarder sur l'amitié / début de romance entre America et Maxon mais un peu de manipulation et d'hypocrisie entre les filles aurait rajouter un peu de sel à l'ensemble !

Je ne sais pas si le fait d'avoir lu ce premier tome avec des heures de sommeil en manque dans les pattounes a joué, mais j'ai laissé mes critiques de côté pendant ma lecture et j'ai suffisamment accroché pour lire le bouquin d'une traite, je n'ai pas encore pris le temps de me pencher sur le tome 2 et je suis sure que j'aurai encore beaucoup de défauts à relever, mais des fois une histoire vraiment pas sérieuse et simpliste avec un style très fluide a au moins le mérite de faire passer un bon moment, et franchement je n'en demande pas plus avec cette série !
 
 
Ma note :

1 commentaire:

  1. Pour ma part, j'ai eu un gros coup de coeur pour ce premier tome ! J'en parle ici si tu veux : https://legouutdesmots.wordpress.com/2016/09/30/la-selection-kiera-cass/#more-2340 ! :)

    RépondreSupprimer