mercredi 23 novembre 2016

Cabaret, tome 1 : Ingénue - Jillian Larkin




Cabaret, tome 1 : Ingénue
Jillian larkin

Édition Bayard (Jeunesse), 2012
Traduit par Francine Deroyan
  444 pages

Genre(s) : Jeunesse
 
 
 
 
 
 
 .
Série : Cabaret
1. Ingénue
2. Vengeance
3.Diva

. 
  .   .  
Résumé :
  .
Elles sont jeunes, elles sont riches, elles sont belles. Nous sommes en 1923 et tout peut arriver ! Trois jeunes filles issues de la haute société américaine rêvent de vivre avec leur époque et de s'opposer aux codes de bonne conduite dictés par leur milieu.
.  .

Mon avis :
  .
J'avais déjà lu, ou plutôt dévoré, ce premier tome en 2013, il avait été un petit coup de coeur mais malheureusement c'était une période toute pourrie pour moi et je n'avais pas eu le courage de le chroniquer, du coup ayant un peu peur d'être complètement paumée en lisant le deuxième tome j'ai pris le temps de faire une relecture et le plaisir est resté le même !

L'histoire prend place dans le Chicago des années 20 en pleine prohibition, nous suivons trois jeunes filles aisées; Gloria sur le point de se marier avec le plus beau parti de la ville, sa cousine Clara venue pour aider à l'organisation de l'événement et Lorraine la meilleure amie de Gloria.
Les trois héroïnes ont des caractères et des parcours bien différents, alors que Clara cherche à faire table rase du passé, Lorraine brave les interdits en sortant et buvant quand elle en a envie, et si Gloria est une jeune fille obéissante qui prévoit d'être une épouse idéale elle se laisse embarquer dans une boite clandestine et est très vite séduite par un musicien noir...

On va évacuer le négatif de suite (parce que, pour une fois, je n'ai pas envie d'être méchante) oui c'est très jeunesse (et pas dans le bon sens du terme), c'est assez prévisible et les personnages sont pour l'instant plutôt clichés, on ne lit pas ce premier tome pour découvrir une intrigue fouillée et des personnages complexes sinon on risque d'être déçu, il faut être honnête ce n'est clairement pas les points forts de ce titre, pourtant j'ai quand même aimé l'histoire et les héros, je me suis surprise à tourner les pages sans pouvoir m'arrêter pour connaître la suite des événements et à me prendre d'affection pour les trois filles (même Lorraine, qui est pourtant une belle garce !), parce que Gloria cherche à s'affirmer et à s'affranchir du rôle qu'on veut lui imposer, parce que Clara est intrigante et veut apprendre de ses erreurs, et parce que Lorraine est le genre de peste qu'on aime détester qui est malfaisante à cause de sa jalousie et qui ne manque pas de ressources quand il s'agit de faire un coup bas.

Nous suivons l'histoire de leurs trois points de vue, ce qui rend l'ensemble très rythmé et je n'ai même pas eu de préférence pour l'une des parties en particulier car j'ai aimé les suivre toutes les trois, il n'y a rien de bien original, Gloria est une fille sage mais qui se libère, rêve de devenir chanteuse et tombe amoureuse, Clara a un lourd passé qu'on découvre au fur et à mesure et Lorraine est une amie fidèle jusqu'à ce qu'on obtienne quelque chose à sa place et qu'elle se transforme en harpie, à ce niveau on dirait un peu un plagiat de Gossip Girl (que je ne supporte pas) et j'attends que cela devienne moins déjà vu dans la suite, mais même avec ce défaut, je ne sais pas pourquoi, cela a fonctionné avec moi, je n'ai pas trouvé cela trop tarte, je n'ai pas trouvé les personnages trop manichéens (du moins les personnages féminins, parce que les protagonistes masculins c'est autre chose...), il y a même un peu de mystères quant à ce qu'à pu faire Clara, ce n'est pas une intrigue très riche et l'ensemble manque de développement mais dans le genre livre détente cela me convient.

Le point fort de ce premier tome est en fait le contexte, on se retrouve vraiment projeté dans les années folles, dans les quartiers un peu chauds de Chicago, où les gens continuent de boire, de danser, de s'amuser malgré les interdits, où il y a tel décalage entre le jour où tout est convenable et sage et la nuit où l'ambiance est endiablée, ce n'est pas une époque avec laquelle je suis très familière et j'espère en voir plus et que l'auteure va bien se servir de ce cadre, mais pour l'instant je suis plutôt séduite et convaincue par les descriptions faites sur les lieux et l'ambiance générale.

Bref, cette série est young-adult et cela se ressent tant au niveau de l'histoire que des personnages mais j'ai un faible pour ce premier tome ce qui fait que je suis un peu indulgente par rapport aux défauts qu'on peut y trouver, et j'espère que le tout sera creusé dans le tome suivant, mais ce début m'a tenue accrochée et m'a fait passer un bon moment.
 
 
Ma note
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire